Couverture du journal du 22/05/2024 Le nouveau magazine

Gîte de la Tourmaline, des tableaux Excel aux pierres ancestrales

Après plus de 20 ans d’activité dans le milieu bancaire, Valérie Blanchard a totalement changé de vie ! Elle accueille cet été les premiers visiteurs du gîte de la Tourmaline, labellisé 4 épis chez Gîtes de France et 4 étoiles en meublé de tourisme, sur la commune de Moncaut.

gîte de la Tourmaline

© Julien Mivielle

Quand elle repense à sa première rencontre avec cette maison achetée en 2016, Valérie Blanchard a encore du mal à réaliser l’ampleur des travaux réalisés en grande partie par son mari, Éric. Fraîchement labellisé Gîte de France, le gîte de la Tourmaline vient d’ouvrir ses portes et reçoit cet été ses premiers visiteurs, essentiellement originaires de Grande-Bretagne et de la région parisienne, conquis par la beauté d’un site idéalement situé entre Nérac et Agen.

Totalement rénové tout en conservant l’âme des anciennes écuries du château de Moncaut, aujourd’hui disparu, le gîte de la Tourmaline dispose de 6 chambres (pour une capacité totale d’accueil de 12 personnes), d’un jacuzzi isolé dans un espace boisé équipé d’un juke-box et d’un mini-bar, d’un hammam, sauna (installé dans le pigeonnier), terrain de pétanque ainsi que d’une piscine à débordement offrant une vue exceptionnelle sur la vallée de l’Albret et la chaîne des Pyrénées : « Nous avons beaucoup travaillé sur la terrasse et la piscine. On assiste à des couchers de soleil inoubliables tout en étant dans l’eau de la piscine », précise Valérie Blanchard.

gîte de la Tourmaline

Valérie Blanchard © Julien Mivielle

RÉNOVATION TOTALE

Pourvu de deux bâtisses, la maison principale (ancien logement des écuyers) faisant face à une dépendance (anciennes écuries ayant conservé les anneaux servant à attacher les bêtes), le gîte a été totalement rénové pendant de longues années de travail effectué par Éric, le mari de Valérie Blanchard, artisan professionnel à la tête de l’entreprise EPS Habitat spécialisée dans la construction de villas : « Quand nous l’avons achetée en 2016, il y avait de la moquette au plafond, des volets verts, la cour intérieure était en terre battue, le lierre était partout et des pins bouchaient la vue ! » se remémore encore l’ancienne directrice de banque. Habitué à construire des maisons, et à en changer régulièrement, le couple s’est cette fois-ci lancé dans un projet de rénovation de bâti ancien avec l’objectif lointain de le transformer en gîte, à l’heure de la retraite. Après deux ans de travail acharné, notamment entre 2018 et 2020, la rénovation des anciennes écuries du château de Moncaut a pris forme tandis que Valérie traversait une période difficile dans son métier de directrice de banque. Touchée par un burn-out, elle décide alors de changer de voie professionnelle en juin 2022 : « C’est là que l’idée d’ouvrir le gîte est devenue une évidence ! ».

LABEL GÎTES DE FRANCE

Totalement novice dans cette nouvelle activité, l’ex-cadre bancaire se tourne alors vers Gîtes de France pour bénéficier du label (il est même classé dans la catégorie 4 épis sur une échelle qui en compte 5) et d’un accompagnement professionnel : « Ils m’ont aidé sur les normes de sécurité à mettre en place pour accueillir du public, notamment les enfants. Il nous a donc fallu près d’un an de travaux supplémentaires pour la mise aux normes », souligne Valérie Blanchard. Passionnée de lithothérapie (ensemble de méthodes pour se soigner à base d’éléments naturels) et de pierres depuis l’âge de 5 ans (une passion oubliée mais ravivée pendant le confinement), la propriétaire de Moncaut décide donc de baptiser chaque chambre du gîte d’un nom de pierre : « La tourmaline protège des ondes électro-magnétiques. J’en ai mis quelques-unes tout autour du site et nous avons naturellement donné le nom de cette pierre à notre gîte », précise Valérie Blanchard.

gîte de la Tourmaline

© Julien Mivielle

COMPLET CET ÉTÉ

Après des années de travaux, de doutes et d’attente, l’ancienne directrice de banque vient donc d’entamer une nouvelle vie en accueillant ses premiers visiteurs. Loin des bureaux et des tableaux Excel, l’ancienne directrice de banque a fait ses comptes et table sur une durée minimale de 5 mois de location par an pour être rentable. À peine ouvert, le gîte de la Tourmaline affiche déjà complet cet été…