Couverture du journal du 21/06/2024 Le nouveau magazine

Groupama d’Oc : l’ambition malgré tout

Malgré un chiffre d’affaires en hausse et une sinistralité en baisse, Groupama d’Oc n’a pas été rentable en 2023, pénalisé par l’inflation et les conséquences persistantes des aléas climatiques de 2022. L’assureur mutualiste qui couvre 14 départements* du grand Sud-Ouest reste toutefois optimiste pour l’avenir.

© D. R.

En termes de sinistres, l’année 2023 a été « moins pire » que la précédente, a affirmé Florence Bousquet, directrice générale adjointe de Groupama d’Oc, le 13 mai, à l’occasion de la présentation des résultats annuels de l’assureur mutualiste. La sinistralité 2023 a été chiffrée à 664 millions d’euros (dont 107 millions d’euros liés au climat), contre 742 millions en 2022 (dont 229 millions liés au climat). Le chiffre d’affaires de Groupama d’Oc a par ailleurs augmenté de 8,3 %, atteignant les 867,7 millions d’euros. L’année 2023 aurait de fait dû être bonne. Et pourtant… « Notre ratio combiné est de 100,1 pour 2023 », indique Florence Bousquet. Autrement dit, les charges (sinistralité, réassurance, frais généraux) ont été supérieures aux recettes. « Nous ne cherchons pas à faire du profit, mais nous devons être rentables pour pouvoir investir », alerte Pierre Martin, président de Groupama d’Oc.

Suites de la sécheresse

Heureusement exceptionnelle, la situation s’explique par les conséquences persistantes des événements climatiques de 2022. « Nous avions anticipé les suites de la sécheresse de 2022, mais pas suffisamment », analyse Florence Bousquet. De nombreuses villes ont fait l’objet d’arrêtés portant reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle en 2023, ouvrant droit à de nouvelles indemnités pour les sinistrés. Autres charges en hausse pour Groupama d’Oc : celles liées aux réassureurs, qui « proposent des conditions de plus en plus drastiques » dans un contexte d’inflation généralisée, note la directrice générale adjointe.

Assurances agricoles

Groupama d’Oc compte bien redresser la barre en 2024. L’assureur qui emploie 1 990 personnes et compte 280 agences sur le territoire, vise un chiffre d’affaires de 987 millions d’euros, en hausse de 14 %. Pour ce faire, Groupama d’Oc mise notamment sur les contrats d’assurance climatique sur récoltes pour les agriculteurs, actuellement en plein essor (+72,4 % sur un an). Lancée début 2023, la nouvelle assurance prairie subventionnée à 70 % a par exemple déjà permis de conclure 3 000 nouvelles affaires, soit un chiffre d’affaires de 6 millions d’euros.

* Landes, Pyrénées-Atlantiques, Gers, Hautes-Pyrénées, Tarn-et-Garonne, Haute-Garonne, Ariège, Tarn, Aveyron, Lot, Corrèze, Creuse, Cantal, Lozère.