Couverture du journal du 21/06/2024 Le nouveau magazine

Château d’Aubiac : haut lieu de l’événementiel

Situé entre Agen et Nérac, le château d’Aubiac fut l’un des premiers à ouvrir ses portes aux entreprises et aux événements privés dans les années quatre-vingt-dix. Depuis, et même si la concurrence s’est renforcée, le château d’Aubiac séduit toujours autant.

© Julien Mivielle - La Vie Economique

Son ancienne activité de conducteur de travaux exercée pendant de nombreuses années dans toute la France aura été fort utile à Fabrice Marraud au moment de reprendre, en 1996, le château appartenant à sa famille depuis 1810 : « Nous avons, avec ma femme Évelyne, eu 3 ans de travaux pour redonner vie à ce château appartenant à mon oncle », souligne le gérant du château d’Aubiac. Bâtiment du XVIIIe siècle, jadis implanté au cœur d’un vaste domaine viticole, le château d’Aubiac a conservé les traces architecturales de son passé pour accueillir aujourd’hui des séminaires d’entreprises ou des événements privés, notamment de nombreux mariages.

Des cuves à vin en guise de cabine DJ

Adossé à l’exceptionnelle église romane du village, dont l’origine remonterait au Xe siècle, le château propose un premier espace de 100 m² au rez-de-chaussée, dans l’ancienne salle des chais. À proximité d’une majestueuse cheminée, fort appréciée des hôtes qui y prennent leur petit-déjeuner les jours d’hiver, les anciennes cuves à vin servent de cabine DJ, vestiaires ou Photobooth. À l’étage, l’ancien grenier totalement réaménagé peut accueillir 200 personnes dans ses 160 m² entourés de murs anciens. Une terrasse, elle aussi entièrement construite par Fabrice Marraud, domine un parc de 3 hectares aux chênes centenaires, lieu parfait pour les vins d’honneur organisés lors des mariages, et une orangerie lumineuse de 170 m².

© Julien Mivielle - La Vie Economique

© Julien Mivielle – La Vie Economique

Un escape game sur la permaculture

Si de par sa situation géographique (aux portes d’Agen, du parc Waligator et de l’Agropole) et son expérience, le château d’Aubiac tire son épingle du jeu face à une rude concurrence en recevant plusieurs entreprises bordelaises ou toulousaines tout au long de l’année et un calendrier de mariages complet en 2024, Évelyne et Fabrice Marraud travaillent sur des projets de développement. Depuis 2015, Évelyne Marraud entretient un verger en permaculture de 4 ha dans le parc du château comprenant des espèces végétales rares et qui sera bientôt transformé en escape game. « Nous planchons aussi sur une offre de team building sur la permaculture », ajoute Fabrice Marraud qui cherche aussi à proposer une offre d’hébergement.