Couverture du journal du 10/08/2022 Consulter le journal

Hautes-Pyrénées – Pragnères : bienvenus à la centrale !

En étoffant l’espace de visite de la centrale hydroélectrique de Pragnères, EDF Hydro souhaite participer au développement touristique et économique du territoire.

Hervé Daubeuf, chargé de développement de l’agence EDF « Une rivière, un territoire », pragnères

Hervé Daubeuf, chargé de développement de l’agence EDF « Une rivière, un territoire » © E. L-T

Près de Gavarnie, la centrale hydroélectrique de Pragnères, exploitée par EDF Hydro, tend à devenir un lieu touristique comme un autre au cœur de la vallée, avec plus de 3 000 visiteurs en 2021 (dont 2 500 durant l’été) et 4 500 à 5 000 espérés cette année. Des chiffres optimistes livrés par Hervé Daubeuf de l’agence EDF « Une rivière, un territoire » en charge notamment de la promotion du lieu, qui précise que cette ouverture au grand public n’a pas réellement de vocation pécuniaire : « Notre volonté de faire découvrir cette centrale emblématique des Pyrénées au plus grand nombre peut être résumée par le slogan d’EDF Hydro : « Fierté de produire, volonté de s’ouvrir ». Le chiffre d’affaires des visites permet de payer les postes des guides de l’ATGV (l’Agence Touristique des Vallées de Gavarnie). S’il y a davantage de rentrées, tout est injecté pour faire évoluer le parcours des visiteurs. »

DES VISITES GUIDÉES PENDANT LES VACANCES

Visites guidées depuis le 11 juillet et jusqu’au 31 août du lundi au vendredi, visites à 10 h 30, 11 h 30, 14 h, 15 h et 17 h. Au mois de septembre et pendant les vacances de Noël, d’hiver, de printemps : visites du lundi au vendredi à partir de 14 h 30 sur réservation sur www.valleesdegavarnie.com. Visites pour les groupes sur résevations centrale.info@valleesdegavarnie.com ou au 07 85 36 89 09.

UN PARCOURS LUDIQUE

Depuis trois ans, EDF « Une rivière, un territoire » s’attache en effet à moderniser les visites de la centrale et à développer leur côté ludique et plus uniquement informatif : photo prise depuis la borne automatique installée par la start-up bigourdane Intence et envoyée par mail, ou encore casques et flipper en réalité virtuelle conçus par les Tarbais d’Otidea complètent la proposition Pragnères 4.0. « Cette année, nous nous concentrons véritablement sur la communication et le marketing autour de notre offre, en travaillant notamment avec l’ATVG », souligne Hervé Daubeuf. « Nous voulons être identifiés par le grand public mais aussi par les socio-professionnels ».

La centrale de Pragnères génère 4 millions d’euros de retombées pour les entreprises des Hautes-Pyrénées.

Central EDF HYDRO, Pragnères

©Vallées de Gavarnie – Antoine Garcia

DE L’EMPLOI ET DES RETOMBÉES ÉCONOMIQUES

« Notre deuxième objectif avec ces visites est de contribuer au développement économique du territoire », avance par ailleurs le chargé de développement, qui précise également que trois emplois de guides sont créés cet été pour accueillir le public. Outre Pragnères 4.0, 25 hydrauliciens travaillent à la centrale de Pragnères, qui génère 4 millions d’euros de retombées pour les entreprises des Hautes-Pyrénées mobilisées pour les travaux d’entretien et de modernisation de l’installation. À plus grande échelle, sur l’ensemble du territoire de la Vallée des Gaves, EDF Hydro emploie 100 personnes et verse 9,5 millions d’euros chaque année au titre de la fiscalité.

LA CENTRALE HYDROÉLECTRIQUE DE PRAGNÈRES EN CHIFFRES

5 barrages dans l’aménagement

78 millions de m3 d’eau stockés par les barrages

40 km de galeries et de conduites forcées

185 MW disponibles pour le réseau électrique en moins de 3 minutes, avec une production équivalente à la consommation d’une ville d’environ

135 000 habitants