Couverture du journal du 21/06/2024 Le nouveau magazine

La Dordogne cherche ses saisonniers

Comme partout en France, la saison estivale se prépare, et les professionnels du tourisme et de l’hôtellerie sont à la recherche de leurs saisonniers, mais pas seulement.

© Shutterstock

En Nouvelle-Aquitaine, l’hôtellerie-restauration emploie plus de 80 000 salariés, ce qui représente 5,6 % des emplois. Et la Dordogne n’est pas en reste, dont le tourisme contribue à l’économie locale. Avec près de 139 000 lits marchands, les professionnels du secteur sont à la recherche de salariés pour faire tourner leurs établissements durant la saison.

Pour cette année, la première phase de recrutement s’est achevée en janvier-février selon Sandrine Vertut du Syndicat de l’hôtellerie de plein air de Dordogne, et la deuxième a débuté. Les professionnels sont à la recherche de polyvalence, face à une situation « tendue, comme dans tous les métiers ». Dans le domaine du plein air, plus de 500 postes sont à pouvoir, en CDD mais également en CDI.

« On manque de professionnels dans tous les secteurs. Au national, on a plus de 200 000 emplois à pouvoir », note Dominique Bousquet. Le président de l’Umih 24 reconnaît qu’un certain nombre de professionnels a recours à de la main-d’œuvre étrangère : « roumaine, polonaise et asiatique », souligne-t-il. « Face à cela, le souci c’est que les entreprises ont recours à un personnel qui se passe de formation, et à des gens peu qualifiés, c’est très problématique car les clients et les entreprises subissent ce contrecoup. Il ne faut pas négliger la formation ».