Couverture du journal du 06/06/2024 Le nouveau magazine

La Dordogne nous fait une fleur

L’époque est révolue des concours de villes et villages fleuris façon compétition de vasques colorées. L’intérêt a évolué au fil des ans et les choix environnementaux ont pris de l’importance dans le paysage.

dordogne

© Shutterstock

Le label national complète sa signature par la touche « qualité de vie », une identité qui va bien au-delà de la mise en valeur d’espaces verts et idées créatives. Fleurir et embellir oui, mais au naturel. Le Périgord a chassé les pesticides avec une charte dès 2011, devançant la loi Labbé. La Dordogne est labellisée Département fleuri et plus de 150 communes sont engagées et accompagnées dans la démarche Villes et Villages fleuris, dont 50 labellisées (21 cueillent une fleur, 20 en ont deux, 7 en ont trois). Deux villes seulement disposent de 4 fleurs, Périgueux, depuis 2003, et Terrasson-Lavilledieu, qui l’a obtenue en 2022. Chaque année apporte son lot de promotion et de progression : Beauregard-de-Terrasson, Paunat, Saint-Astier, Saint-Cyprien, Saint-Léon-sur-Vézère, Monpazier et Terrasson-Lavilledieu ont obtenu une fleur supplémentaire à leur label l’an passé.

TOUTES LES NUANCES DE VERT

Les motifs de célébrer la végétalisation du cadre de vie sont nombreux. 12 communes ont été sélectionnées et récompensées pour la qualité d’une démarche remarquable sur leur territoire : Abjat-sur-Bandiat (prix de l’aménagement paysager), Saint-Paul-Lizonne (prix du jardinier), Faux (énergie verte), Champcevinel (maraîchage communal), Villetoureix (dynamique territoriale), Monpazier (inventaire du patrimoine arboré communal), Saint-Aquilin (action éducative et pédagogique), Port-Sainte-Foy-et-Ponchat (rue fleurie), Augignac (bénévolat), Veyrines-de-Vergt (enherbement du cimetière), Chantérac (intégration du lotissement), Jumilhac-le-Grand (sensibilisation au fleurissement).

DYNAMIQUE D’ENSEMBLE

Le pôle paysage et espaces verts du Département anime une coopération entre tous les acteurs concernés, communes, Agence technique départementale, Conseil d’architecture et d’urbanisme, Comité du tourisme pour harmoniser et dynamiser les bonnes pratiques.

Voilà plus de dix ans que ce pôle départemental anime le label. Il vient de réaliser une enquête pour étudier les pratiques et les attentes en la matière. 71 communes ont répondu, dont la moitié labellisées : elles sont majoritairement désireuses d’un accompagnement technique pour leurs projets, parmi lesquels la végétalisation des abords d’établissements publics et entrées de villes sont les principales attentes.

Les résultats de l’enquête incitent le Département à donner une nouvelle dimension à la mission Villes et Villages Fleuris pour répondre au plus juste aux attentes et accompagner les collectivités dans leurs démarches d’aménagements paysagers et de mises en valeur des espaces publics.

ACCOMPAGNER LES DÉMARCHES PAYSAGÈRES

Trois niveaux d’accompagnement sont proposés en fonction des objectifs, du niveau et des ambitions communales. Tout d’abord une première approche (audit, conseils et pistes d’amélioration paysagères, gestion des espaces verts) sans objectif de labellisation. Une marche de plus pour préparer les équipes au passage du jury régional. Et enfin un dernier module pour maintenir le niveau ou accéder au niveau supérieur. (visite diagnostic avec pistes d’amélioration et soutien technique et administratif). Le Pôle propose ainsi une panoplie de prestations avec visites de terrain et assistance technique, conseils d’aménagement et mise en valeur végétale des territoires (idées, croquis, petits Plus) et de gestion des espaces publics, aide à l’élaboration des dossiers pour la labellisation et préparation à la visite du jury régional… Des dossiers et fiches techniques viennent en appui tout comme des journées techniques thématiques (patrimoine végétal et fleurissement, gestion environnementale). Des préoccupations plus récentes, comme l’économie des usages en eau s’invitent aux jardins.

UN GUIDE PRATIQUE

Tout ce travail de terrain a conduit le pôle à réaliser un guide technique à destination des collectivités pour faciliter les démarches d’aménagements durables en lien avec la mobilité, le paysage, le végétal, la biodiversité. Cette transmission des savoirs repose sur des exemples concrets et inspirants d’aménagements péri- gourdins, pensés et réalisés dans le respect de l’identité locale, qui peuvent concerner un grand nombre d’espaces communaux.

L’ensemble de ce travail en direction des acteurs publics de terrain touche finalement le grand public puisque les habitants bénéficient au quotidien d’un cadre de vie plus agréable. Sans oublier les touristes puisque ce label contribue à attirer les amoureux du patrimoine, avec une image valorisante de respect environnemental.

UN PROGRAMME DE VERDURE

Le 11 mai, la deuxième édition Nature et paysage se déroulera au Domaine de Campagne, en prélude aux Rendez-vous aux jardins du 2 au 4 juin sur le thème Les Musiques du jardin. Des journées portes ouvertes sont prévues le 15 juin à la pépinière de la Crempse, à Montagnac-la-Crempse et le 19 octobre à l’atelier du végétal de Bergerac. Le 28 juin, une découverte du village de Saint-Michel-de- Montaigne (labellisé 2 fleurs) donnera l’occasion au public de visiter un vignoble en culture raisonnée.