Couverture du journal du 22/05/2024 Le nouveau magazine

La Mêlée Adour, le hub de l’économie numérique

Cette structure présente dans tout le bassin de l’Adour multiplie les actions et les animations pour promouvoir les usages et les solutions liés à la filière du numérique. De l’emploi à la cybersécurité, les experts forment un réseau ouvert à toutes les entreprises et particuliers.

Christophe Blazquez, co-fondateur de la Mêlée Adour.

Christophe Blazquez, co-fondateur de la Mêlée Adour. © Lilian Cazabet

Le numérique, c’est leur terrain et côté innovation, les experts de la Mêlée Adour misent sur le collectif pour transformer les essais. Réseau qui couvre le bassin de l’Adour, cette structure basée à Tarbes s’est donnée pour mission de « fédérer et d’animer le secteur du numérique », et ce, par le biais de sept commissions. Emploi- formation, cybersécurité et intelligence économique, blockchain, digital pro, Green’Tech, agilité et nomadisme digital mais aussi art, culture et numérique : chaque domaine bénéficie de groupes de professionnels qui développent ensemble différents projets liés à chacun des thèmes. Co-fondée par Christophe Blazquez et Emmanuel Dubié en 2014, la Mêlée Adour faisait office de pionnière dans le monde alors appelé celui de la transformation numérique, elle est désormais la référence dans cette vaste filière et toutes ses facettes.

DES ACTIONS SUR 3 DEPARTEMENTS

Une centaine de membres et partenaires répartis entre le 65, le 64 et le 40 assure une belle dynamique avec, au minimum, une animation par semaine déclinée sous divers formats. Des pure players du numérique qui côtoient de simples utilisateurs soit une différence de profils qui fait toute la richesse de Mêlée Adour : « On retrouve des entreprises locales de tous les secteurs d’activités, dont environ 50 % de l’informatique, des télécoms et web, les collectivités, des associations pros mais aussi des professionnels comme les experts-comptables qui viennent par rapport à la blockchain notamment. On est également ouverts aux particuliers, on a pas mal d’étudiants et même des retraités de l’informatique qui gardent un lien avec le milieu », souligne Christophe Blazquez.

On est vraiment un réseau d’entraide professionnelle

UN SECTEUR QUI EMBAUCHE

Des conférences ouvertes à tous aux afterwork en passant par les réunions réservées aux membres, les différentes commissions proposent leurs rendez-vous une fois par semaine minimum et au rythme des événements, le savoir circule comme l’explique le co- fondateur : « Notre action première c’est de mettre en relation nos adhérents, on est vraiment un réseau d’entraide professionnelle. Le numérique se porte bien dans les Hautes-Pyrénées et en Occitanie, c’est un secteur qui embauche, il y a une vraie recherche de compétences techniques. La conjoncture économique est compliquée mais côté embauches, le secteur tire son épingle du jeu, même s’il y a un léger ralentissement des entreprises depuis deux ans ». Sans omettre que le financement est devenu « un peu moins facile pour les start-ups », Christophe Blazquez souligne que « l’innovation et le numérique sont indissociables ».

DES THEMES PORTEURS

Très active dans la promotion de cette économie, la Mêlée Adour organise fréquemment des rendez-vous pour susciter les vocations à l’instar de Jobstic ou encore des Journées développeuses, programmées cette année les 21 et 22 juin : « Elles sont pensées pour les femmes qui voudraient découvrir le développement informatique, pendant deux jours elles testent le code avec une animatrice, construisent un site CV et découvrent l’ensemble les métiers possibles ». Et parmi ces derniers, ceux liés à la cybersécurité sont évidemment au programme. Une spécialisation devenue incontournable et qui fait partie des commissions historiques de la Mêlée Adour.

LE RDV DE LA SECURITE NUMERIQUE

Les enjeux, le réseau les a identifiés dès sa création et en a fait une de ses priorités : « Les escrocs suivent l’actualité, en ce moment les sms de phishing se faisant passer pour le service des impôts sont nombreux. Il faut être vigilants, c’est très bien fait et même en étant avisés on peut se faire avoir ». Un hameçonnage qui fait partie du panorama des attaques actuelles et que les experts de la Commission Cybersécurité détaillent inlassablement lors des nombreux rendez- vous de prévention et de réponses à y apporter.

Le 13 juin, la Mêlée Adour organise le « RDV de la sécurité numérique »

Le 13 juin prochain, la Mêlée Adour organise en ce sens le « RDV de la sécurité numérique » pour sensibiliser aux menaces les plus courantes sur le web et un focus sur la fraude bancaire. Des bons réflexes à apprendre que les entrepreneurs pourront acquérir en écoutant les experts mais aussi Thierry Arnaly, un ponte de la sécurisation des données numériques notamment celles des professionnels du droit et du chiffre. Richard Becard, fondateur de Netiful, entreprise landaise spécialisée dans la cybersécurité qui crée des solutions innovantes sera également présent. La Mêlée Adour est loin de raccrocher les crampons quand il s’agit de se jeter dans l’action.

UN AUTEUR D’INSPIRATION NUMERIQUE

Il affirme que « c’est un milieu de passionnés » et Christophe Blazquez en est lui-même la preuve. Le co-fondateur de la Mêlée Adour est également auteur de livres de vulgarisation du numérique parmi lesquels on retrouve Je lance ma start-up ou Bien travailler à distance avec les outils du numérique, dernier ouvrage paru. S’il n’est pas de formation technique, son cursus dans le management et en ressources humaines l’a conduit dans les milieux hightech où il a travaillé pendant 15 ans. Un parcours sur lequel il s’appuie aujourd’hui et lui sert à partager sa passion pour le numérique.