Couverture du journal du 17/07/2024 Le nouveau magazine

Los Angeles : Cash destination

Mégalopole tentaculaire aussi foisonnante que rayonnante, Los Angeles est une destination en 2024 qui attire plus que jamais les touristes du monde entier notamment français (et bordelais !). Tant de fois sublimée au cinéma, la Cité des Anges a un pouvoir d’attraction qui résulte aussi d’une politique de marketing territorial puissante émanant de son office de tourisme

Le parc à thème Universal Studios Hollywood © Vincent Rousset - La Vie Economique

Aux États-Unis, il y a certes New York, la ville qui ne dort jamais et qui attire le monde entier, tout le temps, période Covid exceptée ; mais de l’autre côté du pays sur la côte ouest, Los Angeles s’affirme aussi en 2024 plus que jamais comme une « cash destination ». Ce que nous confirment d’emblée la direction d’Air France/KLM et la cheffe d’escale à Los Angeles, Delphine Deleger : « la destination n’a jamais été aussi dynamique. Sur la pointe été 2024 nous sommes à +20 % d’offre en sièges versus 2019. Nous opérons jusqu’à 4 vols quotidiens sur Los Angeles dont 3 vols opérés en Boeing 777-300 équipés avec les suites La Première. Et cette année, nous avons de plus en plus de passagers à haute contribution ».*

Malgré des embouteillages incessants et insoutenables – temple de la voiture oblige dans une ville étendue sur 1 215 km2 – et une face sombre qui peut interpeller, rien ne dissuade les touristes du monde entier de venir découvrir cette mégalopole ensoleillée 300 jours par an qui offre en prime quelque 120 km de plages océanes mythiques (de Venice Beach à Malibu).

Près de 50 millions de visiteurs en 2023

Tant de fois sublimée au cinéma – la liste des films serait trop longue à mentionner – la Cité des Anges n’a donc pas été choisie au hasard pour accueillir en mai dernier l’IPW de la U.S. Travel Association, le plus grand salon professionnel du voyage réceptif (voir LVE n° 2606 du 1/06/24). Car à l’instar de la France toutes proportions gardées, le tourisme est une industrie florissante à Los Angeles et en Californie qui a retrouvé ses niveaux d’avant le Covid. Selon les chiffres du Los Angeles Tourism, en collaboration avec Tourism Economics, la Cité des Anges a attiré fin 2023 quelque 49,1 millions de visiteurs au total (97 % de récupération par rapport à 2019) dont 43,3 millions de visiteurs nationaux et 5,8 millions de visiteurs internationaux (dont 264 000 Français et vraisemblablement plus de 330 000 prévus pour 2024).

Les métiers du tourisme emploient 530 000 Angelenos

Tarif hôtelier moyen : près de 200 dollars la nuit

La demande hôtelière a augmenté pour atteindre 30,2 millions de nuitées vendues au total l’année dernière, avec un taux d’occupation des hôtels atteignant 71,7 % et des tarifs hôteliers journaliers moyens atteignant 198 dollars. Et 2024 devrait sans problème pulvériser ces bons chiffres. « Le tourisme continue d’être un moteur économique indispensable pour Los Angeles, ayant un impact sur les moyens de subsistance de plus de 530 000 emplois liés au tourisme pour les Angelenos », a déclaré Adam Burke, PDG de Los Angeles Tourism.

La ville accueillera la coupe du monde de foot en 2026

« Now playing » : une campagne publicitaire sans précédent

Derrière ces chiffres éloquents qui marquent aussi la résilience du tourisme mondial et américain, il y a une stratégie particulièrement active de l’office de tourisme et des autorités sur les marchés mondiaux. En 2024, L.A. Tourism a lancé une campagne publicitaire mondiale sans précédent : « Now Playing ». Cet investissement sans précédent au coût certain (non dévoilé par les autorités) cible les visiteurs notamment de France, un marché clé pour Los Angeles. Depuis son lancement en février dernier « Now Playing » a généré plus de 2 milliards de dollars de dépenses directes supplémentaires dans la Cité des Anges. Cette campagne, qui a consisté en des affichages à des placements accrocheurs au centre de Paris, a une résonance particulière car la France transmettra cet été la flamme olympique à Los Angeles (qui accueillera les J.O. en 2028). Cette campagne comprend six spots de 15 secondes axés sur les produits conçus par Imaginary Forces, avec des images accrocheuses et la chanson iconoclaste « Wanna Be in LA » des Eagles Death of Metal. « Cette campagne de lancement nous permet de présenter notre incroyable destination de manière authentique, à travers le regard des Angelenos eux-mêmes », a déclaré Bill Karz, directeur de la marque et du marketing digital chez L.A. Tourism. Tout en mettant l’accent sur l’offre artistique et culturelle de Los Angeles, l’office de tourisme poursuivra sa stratégie de promotion dans le domaine du sport et du divertissement. Outre les J.O. dans 4 ans, la ville accueillera avant des événements d’envergures tels que le NBA All-Star 2026, l’U.S. Women’s Open Championship 2026, la coupe du monde de football 2026 et le Super Bowl LXI. Tous ces événements promettent une affluence record dans la cité toile de fond du mythique La La Land.

Art et culture omniprésents

Avec plus de musées et de galeries d’art par habitant que toute autre ville américaine dans le monde, Los Angeles abrite des musées et des galeries en plein essor. Art & Science Collide sera l’événement artistique phare de la Californie du Sud (anciennement Pacific Standard Time) qui reviendra en septembre 2024 avec plus de 818 artistes et 50 expositions. Le thème de cette année explorera les intersections fascinantes de l’art et de la science, de la biotechnologie à l’agriculture durable et des cosmologies anciennes à la science-fiction indigène. Parmi les grandes expositions organisées à Los Angeles, citons « We Live in Painting : The Nature of Color in Mesoamerican Art » au Los Angeles County Museum of Art (LACMA) et « Drawing with Light » au Getty Center.

Universal Studio Hollywood : 60 ans d’aventures

Idéal pour toute la famille, Universal Studios Hollywood a ouvert ses portes en 1914 en tant que studio de cinéma, mais le parc à thème fêtera cette année ses 60 ans. Ce lieu emblématique propose des visites de studios mais aussi des jeux immersifs, en passant par le Monde des sorciers d’Harry Potter et le tout nouveau Super Nintendo World. Universal Studios Hollywood. Pour les cinéphiles, le World-Famous Studio Tour permet d’entrer dans les coulisses et de voir où les films et les émissions de télévision préférés ont été (et sont toujours) tournés. Aujourd’hui, les visiteurs sont invités à découvrir le décor original de Jupiter’s Claim dans le dernier film d’horreur de Jordan Peele, Nope.

Une destination gastronomique en plein essor

Contrairement aux idées reçues, la scène culinaire de Los Angeles ne cesse de se développer, avec plus de 25 restaurants arborant une ou plusieurs étoiles Michelin, et le plus grand nombre de prix décernés par les James Beard Awards en 2023, toutes villes confondues Parmi les lauréats de cette année figurent Ototo, un bar à saké d’Echo Park, et la cheffe pâtissière Margarita Manzke de République, une pépite de Mid-City. Désormais, les chefs, qu’ils soient prometteurs ou confirmés, affluent dans la ville pour s’y faire une place. Et en prime on y trouve les meilleurs tacos du monde après Mexico. La ville compte plus de 4 000 camions et vendeurs et les styles de tacos sont si variés qu’il est possible d’avoir mille possibilités partout, depuis les restaurants de quartier jusqu’aux restaurants étoilés au guide Michelin. Parmi les endroits emblématiques, citons Sonoratown à DTLA, Leo’s Taco Truck à Venice et LaBrea, et Tacos El Chino à Huntington Park sans oublier Mariasol au bout du Santa Monica Pier.