Couverture du journal du 22/05/2024 Le nouveau magazine

Lot-et-Garonne – Loca’Toune : le boom des couches lavables

À 23 ans, Chloé Barbier s’est lancée l’été dernier dans l’entrepreneuriat en créant Loca’Toune. Proposant un service d’accompagnement, de location et de vente de couches lavables dans des kits personnalisés, elle a été lauréate du concours national des groupements de créateurs de la mission locale.

Chloé Barbier, fondatrice de Loca'Toune couches

Chloé Barbier, fondatrice de Loca'Toune © D.R

Chaque parent peut en témoigner, la maternité est une étape marquante dans la vie des parents. Pour la jeune Lot-et-Garonnaise Chloé Barbier, l’arrivée du petit Eliott a même été synonyme de virage professionnel ! C’est en effet après la naissance de son fils, durant l’été 2021, que la jeune maman s’est lancée dans l’aventure entrepreneuriale en créant Loca’Toune, sous le statut d’auto-entrepreneur, alors qu’elle s’intéressait aux couches lavables depuis le début sa grossesse en septembre 2020. Visant autant les parents que les professionnels souhaitant trouver une alternative économique et écologique aux couches jetables, Loca’Toune propose un service de location de couches lavables, avec option d’achat. Mais aussi un accompagnement afin de répondre à toutes les questions, notamment organisationnelles : « C’est en réalité un univers très complexe car il y autant de possibilités que d’enfants et de parents ! Le nombre de couches dépend de l’enfant, de son allaitement et de son âge par exemple, et il existe  de multiples modèles (certains où il faut juste changer l’absorbant avec une partie imperméable réutilisable avant lavage, d’autres qu’il faut changer intégralement à chaque fois comme un jetable)… »

« C’est pour ces raisons que je propose des séances d’entretiens de 45 minutes et des kits complets personnalisés (comprenant un nombre bien précis de couches choisies selon les marques proposées) pour donner des conseils sur le stockage, sur ce qu’il faut faire ou ne pas faire », détaille Chloé Barbier qui s’apprête à lancer une nouvelle offre payante autour des formules d’accompagnement proposées.

Je propose des séances d’entretiens de 45 minutes et des kits complets personnalisés

LE CHOIX DES MARQUES FRANÇAISES

Ambitieuse et répondant à une demande croissante de clients sensibles à l’économie circulaire, la jeune entrepreneuse a fait le choix de privilégier les créatrices et entreprises françaises avec qui elle a noué des partenariats. Le marché de la couche regorgeant de marques, Chloé Barbier teste d’abord le produit sur son jeune enfant avant de pouvoir les proposer à sa clientèle répartie dans toute la France, et même à l’étranger : « Je travaille aujourd’hui avec une dizaine de marques et beaucoup sont des fabricants français comme Biscotte (Normandie). Personnellement, j’aime bien Lulu Nature (située en Vendée) avec qui j’ai noué un partenariat et que je connaissais déjà cliente ! Dans le cadre de notre partenariat, les fabricants m’envoient des clients attirés par les avantages de la location et par mon service d’accompagnement ».

Chloé Barbier, fondatrice de Loca'Toune

© D.R

UN SITE MARCHAND MIS EN LIGNE EN JANVIER

Dans un secteur de plus en plus concurrentiel, Loca’Toune a pu se distinguer en étant lauréat du concours national des groupements de créateurs (ANGC), dans la catégorie Économie Sociale et Solidaire. Remportant un prix de 1 000 euros, Chloé Barbier a pu ainsi obtenir un prêt bancaire et investir dans un site Internet, des supports de communication et du stock. Fourmillant de projets, la jeune maman réalise ainsi un vieux rêve, celui de créer son entreprise :

« J’ai toujours voulu en effet monter une entreprise, mais après avoir obtenu le Bac, je n’avais ni les moyens financiers ni les idées alors je suis partie sur une carrière d’animatrice périscolaire. Après ma maternité, j’ai eu envie d’un nouveau projet et j’ai découvert l’univers des couches lavables dans un groupe sur Facebook. Je me suis alors dit que c’était l’idée qu’il me manquait pour créer mon entreprise et Loca’Toune est née en seulement 3 semaines », explique Chloé Barbier. La jeune créatrice s’est d’abord assurée d’avoir une clientèle intéressée par cette offre : elle a ainsi bien étudié le marché et les avantages économiques des couches lavables pouvant lui laisser une marge de bénéfices par rapport à l’achat de couches neuves). Elle s’est ensuite rapprochée des fabricants avant que le prix de 1 000 € ne lui permette de développer une offre digitale.

Le marché de la couche regorgeant de marques, Chloé Barbier teste d’abord le produit sur son jeune enfant

COUCHES NETTOYÉES ET DÉCRASSÉES AU MAXIMUM

L’arrivée du site en ce début d’année 2023, a permis à Loca’Toune d’intégrer un paiement bancaire sécurisé, laissant à sa fondatrice un plus de temps pour se concentrer sur le suivi des clients, véritable marque de fabrique de l’entreprise aux côtés des conditions hygiéniques : « Ce lien de confiance est vraiment le cœur de mon activité face à la concurrence ! Les couches sont nettoyées puis décrassées au maximum et je vais d’ailleurs postuler à l’obtention du label sur l’hygiène qui sera déterminant pour gagner d’autres marchés, notamment celui des professionnels ».

MARCHÉ DE L’ESS EN PLEIN DÉVELOPPEMENT

Souhaitant se rapprocher d’une clientèle locale, afin de privilégier des entretiens en présentiel plutôt qu’en visioconférence, Chloé Barbier va désormais contacter les structures d’accueil pour enfants (crèches, haltes-garderies, maisons d’assistants maternels…) et les professionnels de la petite enfance de la région afin de proposer ses services. À 23 ans, la jeune maman entrepreneuse vit pleinement ses rêves d’enfants et ne manque pas d’ambition dans un marché, celui de l’ESS, en plein développement.