Couverture du journal du 17/07/2024 Le nouveau magazine

Mondial Relay à Terrasson

L’entreprise de livraison de colis en points relay ou dans des lockers, Mondial Relay, déménage de Brive à Terrasson. Avec l’établissement d’un hub en plus d’une agence, l’activité devrait croître, jusqu’à quintupler le nombre de colis traités à l’heure, et multiplier son nombre d’employés par trois.

Mondial Relay

© Mondial Relay

Après le PSE aux Papeteries de Condat annonçant la suppression de 174 emplois, le Terrassonnais se réveille avec la gueule de bois. Mais les élus n’ont pas dit leur dernier mot, et comptent bien réindustrialiser le territoire. Cela commence avec Mondial Relay, qui quitte la Corrèze, où l’entreprise était installée depuis une quinzaine d’années, pour venir en Dordogne. À l’étroit dans ses locaux de Brive-la-Gaillarde, l’entre- prise cherchait plus grand, sans trouver d’opportunité foncière côté Corrèze. Elle a finalement trouvé chaussure à son pied à Terrasson, dans la zone des Fauries, le long de la départementale 6089.

TROIS HECTARES ACHETÉS

La municipalité a octroyé les permis de construire, et l’intercommunalité du Terrassonnais Haut Périgord noir a vendu trois hectares de terrain (soit la moitié de la superficie de la zone d’activité qui lui appartient), à raison de 23 euros du mètre carré. En ce mois d’octobre, les travaux de viabilisation du terrain ont déjà débuté, et l’ouverture est attendue pour le 15 mars 2024 selon Mondial Relay. L’achat du terrain a été réalisé par Axtom, partenaire de Mondial Relay, qui prend en charge la construction et l’acquisition du terrain. Un investissement de 5 à 6 millions d’euros selon Sang-Duky Lescarret, directeur des opérations région chez Mondial Relay. Ensuite, l’entreprise de livraison paiera un loyer à Axtom pour l’utilisation des locaux, avec en engagement d’au moins neuf ans.

UN HUB POUR LE SUD OUEST

Dans ce nouveau bâtiment de 6 000 m2, en plus de gérer la réception et l’expédition de colis, Mondial Relay compte créer un hub de transit pour toutes les agences du Sud Ouest. « Les colis seront acheminés ici, et ils seront redispatchés. On aura un gain de temps de 24 h par rapport à aujourd’hui où les colis passent par Orléans », se félicite Sang-Duky Lescarret. Les locaux seront également plus modernes puisque tout sera mécanisé avec des machines de tri. De quoi augmenter le nombre de colis traités par heure qui devrait passer de 2 000 à 10 000. La proximité de Terrasson avec Brive permet la préservation des emplois des 20 personnes actuellement employées en CDI. Un chiffre que Mondial Relay espère déjà voir grimper à 30 d’ici la fin de l’année, jusqu’à atteindre les 60 avec la création du hub.