Couverture du journal du 17/07/2024 Le nouveau magazine

Nouvel habillage pour les Jardins Philosophiques du Château Bouscassé

Le Pacherenc Vic-Bilh change d’étiquette à l’occasion de la sortie du premier millésime d’Antoine Veiry-Brumont.

A travers ce nouvel élan esthétique, la famille Brumont illustre la transmission intergénérationnelle du Château Bouscassé. ©D.R

C’est une cuvée de Pacherenc Vic-Bilh sec aux arômes de fruits exotiques et de fleurs des champs dont les senteurs des prairies gasconnes méritaient un habillage à sa hauteur. À l’occasion de la sortie du premier millésime d’Antoine Veiry-Brumont, les Jardins Philosophiques du Château Bouscassé c’est désormais une toute nouvelle étiquette qui pare ce petit bijou au caractère minéral et suave : « Elle est le reflet de notre attachement à un lieu, à des paysages uniques et un hommage à nos terroirs, berceaux de la propriété familiale » précisent Alain Brumont et Antoine Veiry-Brumont. Une identité esthétique revisitée qui met également en avant leur histoire, celle des grands vins du Sud-Ouest. Et avec ce blanc sec à la gloire du Petit Courbu lancé en 1990, le Château Bouscassé en fait indéniablement partie. Cultivées sur une mosaïque de sols argilo-calcaire de 9 hectares, les vignes sont vendangées manuellement et les raisins pressés pendant 3 à 5 heures en grappe entière. Les meilleurs jus sont sélectionnés et ce nouvel habillage qui concerne les millésimes à partir de 2018 est un hommage aux jardins d’où ils puisent toutes leurs saveurs.