Couverture du journal du 14/02/2024 Le magazine de la semaine

Pau – éklore-ed se déploie

Didier Laporte, président de la CCI Pau Béarn, et Loïc Harriet, directeur du groupe de formation éklore-ed, ont confirmé leur engagement pour un enseignement alternatif, qui s’étoffera en 2024, et affirmé les ambitions de l’école à l’international.

Loïc Harriet, directeur d'éklore-ed, et Didier Laporte, président de la CCI Pau Béarn. © E. L-T - La Vie

Loïc Harriet, directeur d'éklore-ed, et Didier Laporte, président de la CCI Pau Béarn. © E. L-T - La Vie Economique

Ce jeudi 18 janvier, quatre mois après la création d’éklore-ed par la CCI Pau Béarn, l’heure était au bilan et à la présentation des aspirations de l’école pour 2024. Né de la fusion du CNPC Sport Business et de l’École Supérieure de Commerce (ESC) Pau, le groupe de formation d’enseignement supérieur établi à Pau, Nantes, Saint-Denis et Grenoble, ne cache pas ses ambitions. Loïc Harriet s’en est fait l’écho, conforté par la confirmation très attendue du grade licence et master et le renouvellement de l’accréditation internationale EFMD pour le programme master. Deux bonnes nouvelles, en somme, dont le directeur d’éklore-ed s’est félicité, voyant dans ces avis positifs le signe d’une transformation réussie et d’une stratégie payante.

Des ambitions à l’international

2024 sera ainsi l’année de l’affirmation de son positionnement pour éklore-ed, qui propose un enseignement alternatif avec des contenus réinventés orientés vers le bien-être, l’ouverture d’esprit, la culture générale, les soft skills. Sa mission : former des profils « couteaux suisses » adaptables aux évolutions du monde, vers lequel éklore-ed se tourne par ailleurs. « Nous avons des ambitions internationales, notamment en Afrique subsaharienne », défend ainsi Loïc Harriet. Le DBA d’éklore-ed School of Management, en partenariat avec Global Management Institute, affirme son leadership sur le continent voisin avec une présence au Maroc, Sénégal et à Dubaï afin de proposer de la formation exécutive à destination de cadres dirigeants. « Nous menons dans ce sens une coconstruction avec les partenaires locaux et une réflexion est également en cours pour développer des échanges avec l’Europe », précise le directeur du groupe.

Pionnier dans le sport business

Quant au CNPC, désormais éklore-ed Sport Business, il compte réaffirmer sa position pionnière en matière de formation du sport business avec des liens privilégié et historique avec les acteurs du sport. En mars 2024 sera par ailleurs lancé éklore-ed Technics, qui vise à reprendre les activités de formation de techniciens cycles, de skiman et liées au watersport du CNPC. Ce programme viendra compléter l’offre de formation, déjà abondée avec la nouvelle marque éklore-ed Pro, pensée pour permettre l’apprentissage d’un métier après le baccalauréat dans un contexte professionnalisant.