Couverture du journal du 10/08/2022 Consulter le journal

Pays basque : Nouveau concept pour Inox Pyrénées

Lauréats du label innovation du french design incubateur, Florent Canini, patron d’Inox Pyrénées, et le designer Samuel Accoceberry dévoilent leur projet en avant-première pour La Vie économique du Sud-Ouest. Baptisé « Parta », ce meuble de cuisine d’extérieur fabriqué à Larressore sera officiellement présenté en septembre lors de la Paris Design Week.

Florent Canini, patron d’Inox Pyrénées et Samuel Accoceberry, designer

Florent Canini, patron d’Inox Pyrénées et Samuel Accoceberry, designer © Ekkin David Duchon-Doris

« En septembre dernier, le projet a été accepté dans la promotion 2022 du french design incubateur qui retient 12 projets de mobilier et de décoration. Et en plus, le label innovation, attribué chaque année à un seul projet, nous a été décerné », rapporte Stefanie Schnitzer, consultante marketing qui a rejoint Florent Canini et Samuel Accoceberry dans l’aventure. Reprise par Florent Canini en 2012, Inox Pyrénées est une entreprise de chaudronnerie travaillant l’inox et des métaux nobles comme le laiton et le cuivre pour concevoir et fabriquer des cuisines professionnelles et des équipements extérieurs.

Installée à Larressore dans un bâtiment sur mesure, Inox Pyrénées emploie une vingtaine de salariés. « Le projet est né d’une collaboration entre Florent Canini et Samuel Accoceberry, pour valoriser et développer Inox Pyrénées. Samuel Accoceberry a créé un meuble de cuisine pour l’extérieur que nous avons nommé « Parta » en référence au verbe partager. Plutôt que de préparer la plancha à l’écart de ses amis, l’idée est que l’on puisse être rassemblés et partager un moment convivial », résume Stefanie Schnitzer.

UN MEUBLE D’EXTÉRIEUR PERSONNALISABLE AVEC DE LA PIERRE DE LA RHUNE

« Nous voulions quelque chose d’assez original, plutôt compact, avec la particularité de se déployer pour permettre aux convives de se réunir pour cuisiner, déjeuner ou dîner en même temps, boire un verre. La partie supérieure mesure 120 cm de long et les parties latérales se déploient avec un système de glissière et l’on passe ainsi à 2,40 m de longueur », décrit Samuel Accoceberry. Designer né à Bordeaux qui vit et travaille entre Paris et Biarritz, il a été honoré en 2013 par le grand prix de la création de la ville de Paris. Il a également reçu des prix internationaux et a été exposé dans des musées à Paris, Vallauris, Milan et à Holon en Israël.

Inox Pyrénées travaille l’inox et des métaux nobles comme le laiton et le cuivre

Pour concevoir le meuble Parta, Samuel Accoceberry a utilisé de l’inox et de l’acier mais aussi le matériau composite Krion et de la pierre de la Rhune typiquement basque. Pesant environ 90 kg, Parta est équipé de roues, de poignées, d’une bâche de protection et a été conçu pour résister aux intempéries. Le meuble a été terminé début juillet et chaque acqué- reur pourra le faire personnaliser en l’appareillant d’une plancha, d’un évier, de brûleurs, d’une vitrocéramique et même d’une enceinte intégrée l’utilisant comme caisse de résonance !

Le meuble Parta Inox

Le meuble Parta © Ekkin David Duchon-Doris

UN PROJET SOUTENU PAR « L’AMEUBLEMENT FRANÇAIS »

Avec le label innovation du french design incubateur, le projet Parta aura bénéficié d’un accompagnement d’une année. Cette plateforme d’incubation a été lancée en 2016 en partenariat avec l’organisation professionnelle « l’ameublement français » rassemblant 380 entreprises, le comité professionnel de développement des industries françaises de l’ameublement et du bois (CODIFAB) comptant 4 200 PME et plus de 15 000 artisans et aussi l’institut technologique FCBA. Autant dire que ce projet disposera de relais de promotion conséquents.

Designer né à Bordeaux, travaillant entre Paris et Biarritz, Samuel Accoceberry a reçu nombre de prix internationaux

LA SOCIÉTÉ EKKIN CRÉÉE POUR COMMERCIALISER LE CONCEPT

Pour asseoir son développement commercial, Florent Canini a créé la société Ekkin. D’autres meubles sont envisagés. Mais la prochaine étape sera la Paris Design Week organisée du 8 au 17 septembre. La société Ekkin y présentera son concept vendu 9 000 euros (prix public de base) et ambitionne de convaincre des boutiques de meubles et d’équipements de cuisine plutôt chics et haut de gamme mais aussi des particuliers en vente directe.

Vendu 9 000 euros, Parta proposera des options de personnalisation

Inox

Showroom Alki © D.R

SHOWROOM PARISIEN ET NOUVEL ATELIER POUR ALKI

La coopérative Alki (comme chaise en langue basque) lancée en 1981 à Itxassou est devenue une référence dans le design de mobilier grâce à son association, en 2005, avec le designer industriel Jean-Louis Iratzoki. En décembre dernier Alki a inauguré son showroom parisien de 130 m2 situé rue des Gravilliers au cœur du 3e arrondissement.

Installé dans des locaux de 9 000 m2 à Larressore, Alki construit un nouvel atelier de 1 0 000 m2 qui verra le jour en 2023. À noter que Samuel Accoceberry est l’un des designers d’Alki.