Couverture du journal du 22/05/2024 Le nouveau magazine

Pyrénées-Atlantiques – L’industrie en manque de bras

A l’occasion de la Semaine de l’Industrie, plusieurs entreprises des Pyrénées-Atlantiques et du Seignanx ouvrent leurs portes en espérant susciter des vocations alors que le secteur, en plein rebond, peine à recruter.

pyrénées-atlantiques

© Cyril Garrabos - AD Industries

Consacrer uniquement une semaine à la 12e édition de la Semaine de l’Industrie n’était semble-t-il pas suffisant, d’autant plus au regard des enjeux sous-jacents pour la filière : dans les Pyrénées-Atlantiques, l’événement débuté le 9 novembre durera de fait près d’un mois, jusqu’au 17 décembre. Portes ouvertes d’entreprises, job dating, nuits de l’orientation et autres soirées jalonneront cette manifestation nationale à laquelle plusieurs entreprises du territoire participent avec la ferme ambition de « dépoussiérer » l’image des métiers de l’industrie et, in fine, d’embaucher. Une visée commune partagée par les industriels, acteurs et partenaires locaux réunis ce mardi 7 novembre au siège d’AD Industries, à Serres-Castet, pour le lancement de cette opération.

© UIMM

L’industrie recrute

En préambule, le préfet des Pyrénées-Atlantiques, Julien Charles, s’est attaché à présenter un état des lieux du secteur qui « connaît un rebond » en lien avec « la souveraineté économique et la transition écologique », précisant également que 12 % des emplois sur le département sont industriels. À ses côtés, Evrard Willemaers, dirigeant d’AD Industries et président de l’UIMM Adour Atlantique, s’est fait l’écho du représentant de l’État : « L’industrie est aux avant-postes pour faire face aux enjeux de demain et l’humain est au centre de ce projet industriel. La Semaine de l’Industrie est l’occasion de mettre en relation ce capital humain et l’industrie, qui va très bien et qui recrute ».

6 000 offres chez Pôle Emploi

Un dernier constat partagé par les personnes présentes à leurs côtés, à commencer par David Vialat, directeur territorial de Pôle emploi pour les Pyrénées-Atlantiques. « Il y a une explosion des offres d’emploi à pourvoir dans la filière de l’industrie : nous en comptons actuellement 6 000, ce qui représente 61 % d’augmentation sur un an », a-t-il précisé. « Mais, d’un autre côté, seuls 3 000 demandeurs d’emploi déclarent chercher un emploi dans ce secteur. C’est le chiffre le plus bas depuis dix ans. » Une réalité jugée inquiétante tandis que le territoire connaît une croissance industrielle particulièrement positive.

Phase de redémarrage

« Les entreprises sont dans une phase de redémarrage mais beaucoup se limitent en chiffre d’affaires parce qu’elles craignent de ne pouvoir honorer les commandes par manque de main-d’œuvre », remarque ainsi Christian Houel, élu à la CCI Pau Béarn, citant le secteur de la métallurgie particulièrement touché par les difficultés de recrutement, comme nombre d’autres. Technicien de maintenance, technicien de production, chaudronnier ou encore ingénieur et cadre de tech[1]nique de production font partie des denrées rares selon Patrick Mathieu, délégué aux relations institutionnelles régionales chez Teréga, référent industriel du dispositif Territoire d’Industrie : « Nous ne pouvons pas nous permettre d’avoir de ruptures de compétences : en 2026, selon une étude menée par Territoire d’Industrie, l’industrie devra recruter plus de 2 000 personnes sur le territoire ».

Opération séduction

Face à l’urgence de la situation, la quinzaine d’événements prévus lors de cette Semaine de l’Industrie ne seront pas de trop pour peser dans la balance « attractivité » de la filière. Une manifestation qui s’inscrit parmi d’autres actions de formation, d’orientation, de sensibilisation… menées sur le long terme par les services de l’État, Pôle Emploi, les entreprises ou encore par l’Éducation nationale. À n’en pas douter, l’opération séduction des métiers de l’industrie est lancée.

Deux journées autour du patrimoine économique

La Semaine de l’Industrie est cette année couplée avec la première édition des Journées du Patrimoine Économique en Pyrénées-Atlantiques, qui auront lieu les 24 et 25 novembre. À l’instar des Journées européennes du Patrimoine, les Journées du Patrimoine Économique (JPE) constituent un événement de valorisation du savoir-faire et des talents du département. Initié par le Préfet des Pyrénées-Atlantiques, ce projet permettra de montrer à différents publics les talents, le savoir-faire et les métiers au sein des entreprises du département. Jean-Marc Roy, président du Medef Béarn et Soule qui porte ce projet aux côtés d’autres acteurs économiques, s’est dit heureux que soient englobées deux manifestations, soulignant par ailleurs les difficultés de recrutement, inhérentes à tous les secteurs d’activités.