Couverture du journal du 06/04/2024 Le nouveau magazine

Renforcer la confiance numérique

Le Centre de ressource cybersécurité de Dordogne est en cours de constitution. Sa mission : diffuser cette culture indispensable auprès des collectivités pour anticiper et s’adapter aux attaques.

CHÈQUE NUMÉRIQUE, cybersécurité, numérique, Intelligence Artificielle

© Shuttertsock

Cet outil hautement stratégique, à l’initiative du Conseil départemental et de l ’Agence technique départementale (ATD24), est porté en lien étroit avec le Campus régional de cybersécurité et de confiance numérique Nouvelle-Aquitaine (la Dordogne est le premier département à y adhérer), créé en octobre 2022, et l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI). L’objectif est qu’il devienne la référence d’abord pour les 604 collectivités de Dordogne et les 16 000 associations, puis pour les 15 000 TPE-PME du tissu économique. Principal interlocuteur de l’ensemble des parties prenantes, ce service sera animé, coordonné et géré par le responsable de la sécurité des systèmes d’information (RSSI) du Département, Yoann Fernandez, avec les équipes de l’ATD24. Et c’est Stéphane Dobbels, élu délégué à la transition numérique, qui suit particulièrement sa mise en place.

INTERVENTION, SENSIBILISATION ET FORMATION

Les collectivités sont en attente de ce service supplémentaire via l’ATD. Des opérations concrètes permettront d’accentuer le partage d’informations et de données pour renforcer les capacités à maîtriser le risque numérique de tous les acteurs : feuille de route pour aider la mise en place de processus de sécurisation, réalisation d’analyse des risques, veille cybersécurité, accompagnement pour rédiger un plan de continuité/reprise d’activité, aide à la gestion d’incidents, mise à disposition d’une valise de crise…

SIX INCIDENTS EN DORDOGNE

Ce centre de ressources voit le jour sur fond d’attaques partout en France, avec de graves conséquences financières, une désorganisation des services et un impact sur les usagers. En 2022, sept départements, trois régions, seize communes de plus de 5 000 habitants et onze hôpitaux en ont été victimes en France. Parmi eux, en Dordogne, six incidents signalés visant des collectivités ou des établissements publics.

Le centre est aussi investi d’une mission de sensibilisation et proposera des sessions à l’ensemble des agents et/ou élus des collectivités et des établissements publics ainsi qu’aux salariés des acteurs privés qui le solliciteront. Des campagnes de faux mails inoffensifs pousseront chacun à adopter les bons réflexes : les agents du Département ont récemment pu en faire l’expérience et éprouver la chaîne de décisions.

INTÉGRER LA NOTION DE CYBERSÉCURITÉ

Enfin, rien ne peut se faire sans un indispensable volet formation, avec des référents cybersécurité dans les structures sollicitant ce centre de ressources. Les entreprises de services numériques du département seront accompagnées pour monter en compétences sur ce sujet et invitées à se doter du label Expert Cyber pour valoriser leur savoir-faire. Une formation de type licence professionnelle cybersécurité pourrait aussi être créée en collaboration avec le Campus Périgord.

« Une formation de type licence professionnelle cybersécurité pourrait aussi être créée en collaboration avec le Campus Périgord »

Le marché est lancé. Ce nouvel outil, espéré fin 2024, entre dans la stratégie du Département pour se protéger à l’échelle locale. L’étude pour identifier la structure la plus pérenne est d’ailleurs menée en cohérence avec celle du datacenter porté par Périgord Numérique pour gagner en autonomie dans l’hébergement des données… Et donc en sécurité. ■

L’ATD A 40 ANS. L’ATD est la deuxième agence technique créée en France, lors du premier acte de la décentralisation, en 1983, en tant qu’établissement public administratif. Sa mission d’aide aux élus dans leurs nouvelles responsabilités a évolué et cet outil au service des communes et des intercommunalités, qui compte 80 agents, les accompagne au-delà des projets d’aménagement territorial et des renseignements juridiques. Le pôle Gestion des territoires offre une expertise cartographique, un accompagnement aux métiers et marchés publics, et un hébergement des services numériques sécurisés s’appuyant sur l’ingénierie et les datacenters (cloud privé du Département). Le pôle Aménagement territorial accompagne les collectivités pour les études de faisabilité, y compris sur la voirie depuis 2008, missions d’assistance à maîtrise d’ouvrage depuis 2014, et aménagements durables. Le pôle Eau et assainissement (intégration des services du Satese, stations d’épuration, en 2014) suit la totalité des assainissements collectifs, avec des enjeux d’eaux pluviale et potable.