Couverture du journal du 25/01/2023 Le magazine de la semaine

S’implanter avec Basque Invest

François Applagnat et son équipe de Basque Invest réussissent à convaincre chaque année 25 chefs d’entreprise de s’implanter au Pays basque. Un projet de zone d’activités au sein de l’aéroport de Biarritz -Pays Basque offrira quelques hectares pour des implantations supplémentaires sur un territoire où les espaces disponibles se raréfient.

François Applagnat ©V.Biard

Convaincre une entreprise de choisir le Pays basque pour y lancer son activité ou y créer une nouvelle filiale, l’aider à trouver un site de production ou des bureaux, lui fournir un maximum d’informations pratiques, la mettre en relation avec l’écosystème local et lui présenter des compétences, la feuille de route de Basque Invest s’illustre parfaitement avec Optima Aero. Début novembre, cette entreprise canadienne spécialisée dans le recyclage de pièces d’hélicoptères s’est installée à Anglet dans un local de 1 250 m2. Une vingtaine de recrutements est prévue dans les trois ans et Optima Aero renforcera le secteur industriel de l’aéronautique du Pays basque. « Pratiquement deux ans pour la faire venir », rapporte François Applagnat.

50 projets pour 25 implantations

Chaque année Basque Invest traite une cinquantaine de projets pour 25 implantations. Si quelques rares projets peuvent être détectés et implantés dans la même année, la concrétisation du travail de Basque Invest demande du temps. Cette structure a été créé en 2000 à l’initiative de Jean-Jacques Lasserre alors président du Conseil des élus du Pays basque (mais aussi président du Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques puis sénateur) et de Bernard Darretche, à l’époque directeur général de la CCI Bayonne Pays Basque. Aujourd’hui Basque Invest emploie trois personnes. Depuis 2010, François Applagnat en est le responsable et travaille avec Karlos Hebrard-Epalza. Tous les deux sont en charge de la détection et de la réalisation des projets d’implantations. Ils sont épaulés par Ferdie Teiletchea, l’assistante administrative de cette structure basée à la CCI de Bayonne.

La feuille de route de Basque Invest s’illustre parfaitement avec Optima Aero, entreprise canadienne qui s’est installée à Anglet début novembre

300 emplois dans les trois ans

Basque Invest est mandatée par la Région Nouvelle-Aquitaine, la Communauté d’agglomération du Pays basque et la CCI Bayonne Pays Basque financeurs de la structure avec également le Fonds européen de développement régional (FEDER). Le budget annuel de 360 000 euros se partage entre les salaires de l’équipe, les déplacements sur les salons pressionnels et la communication. « 99 % des contacts sont des gens que nous allons chercher » témoigne François Applagnat. D’après lui, les 25 implantations annuelles d’entreprises génèrent en moyenne 300 emplois dans les trois ans dont l’essentiel provient de recrutements locaux. « Il s’agit de l’implantation de nouveaux projets avec très peu de relocalisations industrielles et nous ne traitons pas les transmissions d’entreprises » précise-t-il.

Trop peu de terrains disponibles

Si l’implantation d’Optima Aero témoigne de la véracité de la mission de Basque Invest, elle en montre aussi les difficultés. Disposant d’un bail de 3 ans pour son local d’Anglet, l’entreprise canadienne envisage de construire à terme sa propre usine de 5 000 m2. Mais avec la raréfaction des terrains disponibles au Pays basque, pas sûr qu’Optima Aero puisse s’y installer durablement. Entre la stratégie de développement économique de la Région Nouvelle-Aquitaine, celle de la Communauté Pays basque, les permis de construire des maires qui doivent aussi gérer la demande de logement, les besoins des artisans sur les petites zones artisanales, l’aménagement du territoire avec le transport ou la fibre optique, pas simple de proposer et de garantir des mètres carrés à des entreprises industrielles.

Les 25 implantations annuelles d’entreprises génèrent en moyenne 300 emplois

Un appel à manifestation d’intérêt pour l’aéroport

« Il y a néanmoins une rotation assez importante dans le tertiaire qui libère des plateaux de 150 à 200 m2 pour des entreprises d’une quinzaine de personnes » assure François Applagnat. Et de grands terrains d’implantation sont encore disponibles : « Le port de Bayonne est la plus importante réserve foncière du Pays basque avec quasiment 20 hectares que l’on peut commercialiser mais il faut quand même une activité liée au trafic portuaire » précise-t-il. Et bientôt une nouvelle zone d’activités devrait être proposée aux entreprises : « Nous travaillons avec l’aéroport pour y créer une zone économique spéciale d’installation d’entreprises ayant besoin d’être en bord de piste. Quelques hectares sont disponibles. » Un appel à manifestation d’intérêt (AMI) sera ouvert en mi-2023 par le syndicat mixte Aéroport de Biarritz -Pays Basque.

La santé en développement

« La santé est le premier secteur pourvoyeur de richesse au Pays basque et notamment toutes les entreprises qui conçoivent et fabriquent des dispositifs médicaux. Nous nous y intéressons de plus en plus et de nouvelles pépinières d’entreprises dédiées à la santé sont en création sur le territoire » indique François Applagnat de Basque Invest. En octobre 2021, les 200 m2 de la pépinière d’entreprises Santé Pays Basque du groupe Ramsay Santé ont été inauguré à Bayonne. De son côté, la Communauté Pays Basque a annoncé la construction à Bidart d’une pépinière d’entreprises dédiée à la Med Tech d’un budget de 3,8 millions d’euros.

Annonces légales

Vos annonces légales au meilleur prix dans toute la France.

Je publie mon annonce légale

Formalités juridiques

Soulagez vos équipes et libérez du temps pour des travaux à forte valeur ajoutée

Vos formalités juridiques