Couverture du journal du 17/07/2024 Le nouveau magazine

Toulouse – La facture du futur RER métropolitain s’alourdit

Ces futurs transports du quotidien doivent permettre de relier Toulouse à des communes jusqu’à 30 km. Un projet dont la facture s’établit à plus de 4,6 milliards d’euros.

La carte du projet de SERM toulousain © DR

Quel avenir pour le SERM (Service Express Régional Métropolitain) toulousain ? Dans un courrier adressé à Carole Delga et au préfet Pierre-André Durand, le maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc a chiffré le montant des aménagements non ferroviaires nécessaires à la création de ce réseau. Selon le maire, il faudrait 553 millions d’euros d’aménagement (pôles d’échanges des gares, connexions multimodales, infrastructures de covoiturage…) afin de réaliser au mieux ce projet. Un montant qui s’ajoute à la facture ferroviaire réalisée par la Région Occitanie estimée pour l’heure à 4,1 milliards d’euros. Le travail de chiffrage doit encore être affiné par toutes les parties. Pour le moment, l’État – qui a d’ailleurs labellisé le projet de SERM toulousain – n’a annoncé qu’une enveloppe globale de 700 millions d’euros, valable pour tous les projets de SERM du pays. D’autres pistes de financement, comme le déplafonnement du versement mobilité des entreprises, sont étudiées.