Couverture du journal du 06/04/2024 Le nouveau magazine

Un an d’action publique

Le baromètre des résultats de l'action publique rend compte de l'avancement des principaux chantiers de l'État dans chaque département. En Dordogne, le renforcement de l'attractivité économique et la formation des jeunes comptent parmi les priorités.

action publique

© Prefecture Dordogne

Le volet économique reste un axe majeur, en plus de l’amélioration de la sécurité au quotidien, de la cohésion sociale et de l’égalité des chances : développement de l’emploi et de l’engagement des jeunes, renouvellement urbain, accès au logement. déploiement de France Services. Douze entreprises de Dordogne ont été lauréates du plan France 2030 pour plus de 17 mil­lions d’euros de subventions. Concernant l’index de I’égalité professionnelle, qui permet à chaque entre­prise d’au moins 50 salariés de mesurer les écarts de rémunération et de prendre des mesures correctives pour faire progresser l’égalité salariale au sein des entreprises, on note que 77,16 % des entreprises assu­jetties avaient publié leur index en décembre 2022 pour 79,40 % en 2023 (la cible à atteindre étant 88 %). 95,7 % des entreprises périgourdines assujetties à l’index éga­lité H/F obtiennent une note supérieure à 75 %.

Apprentissage et contrats d’engagement jeunes

Côté formation des jeunes, le nombre de contrats d’apprentis­sage a été multiplié par 2,2 entre 2017 et 2022 pour atteindre plus de 3 806 contrats sur 12 mois. En juillet 2022, on dénombrait 765 contrats signés entre un apprenti, un centre de formation et un employeur pour un parcours de formation en appren­tissage : un an plus tard, la situation est stable avec 798 contrats. En juin 2023, 821 jeunes bénéficiaient auprès d’une Mission locale ou de Pôle emploi du Contrat d’engagement (CEJ) qui permet d’accompagner les 16-25 ans les plus éloignés d’un contexte favo­rable à l’emploi. pour 779 CEJ en décembre 2022.
36 espaces France Services sont désormais à dis­position des Périgourdins. les agents qui y travaillent avaient réalisé 7 097 actes en mai 2022 : 15 965 en juin 2023. 33 conseillers numériques, recrutés en Dor­dogne depuis le lancement du dispositif initié dans le cadre du plan de relance, ont réalisé 15 000 accompa­gnements. Les structures qui les emploient (collectivi­tés, associations) ont bénéficié d’un soutien financier de l’État compris entre 40 000 euros (structures pri­vées) et 50 000 euros (structures publiques) pour un engagement de 24 mois. Enfin, s’agissant de la transi­tion écologique, plus de 20 318 foyers ont bénéficié de MaPrimeRénov’ depuis 2020, avec autant de travaux engagés à la clé.

Pour accéder au baromètre : #œquichangepovrmoi,gouv.fr