Couverture du journal du 20/10/2021 Consulter le journal

[ Dordogne ] Une Cité pour tous les goûts

La Chambre de Métiers a saisi la période de Noël et le timide retour à une vie moins contrainte pour annoncer l'ouverture de la Cité du goût et des saveurs.

Cité du goût et des saveurs

© Photo de Jill Wellington provenant de Pexels

Le modèle a fait ses preuves depuis sa création, en Côtes-d’Armor : les élus consulaires périgourdins s’y sont rendus l’an passé pour observer comment l’adapter aux spécificités locales, avec une dimension à la fois grand public (particuliers, groupes et scolaires) et professionnelle (formation continue) pour répondre à de fortes attentes. Pédagogie ludique et perfectionnement très sérieux sont ainsi au menu de cette structure informelle déployée en réseau dans les ateliers des artisans qui accueilleront ces rendez-vous gourmands. La situation sanitaire constitue à la fois une contrainte — mais les règles d’hygiène étaient déjà très poussées dans ce secteur — et un terrain favorable, avec un retour à la proximité et au fait maison. La Cité du goût et des saveurs s’attache à promouvoir une certaine idée de l’alimentation fondée sur la valorisation de produits de qualité et la transmission des savoir-faire.

Les filières du terroir périgourdin sont impliquées dans cet outil de promotion du « bon goût » et du bien manger sucré ou salé

© D. R.

Les filières du terroir périgourdin sont impliquées dans cet outil de promotion du « bon goût » et du bien manger, sucré ou salé. Les métiers de bouche sont valorisés à travers cet observatoire des tendances, qui se veut laboratoire d’innovations autant que conservatoire de traditions. La démultiplication de lieux d’expériences de fabrication de produits autant que de bons souvenirs a bien sûr aussi une dimension touristique, que le CDT devrait ajouter à son catalogue de séjours. Certaines séances pourront se dérouler, le soir et le weekend, dans les cuisines du CFA sur le Campus des métiers. Ouvrir les ateliers, susciter des envies, stimuler les compétences : autant de moyens d’affirmer une identité artisanale.

ATELIER BIENVENUE CHEZ L’ARTISAN

La Cité compte parmi les nouvelles solutions mises en œuvre pour développer l’activité économique de l’artisanat de bouche autour des spécialités territoriales : le lancement organisé dans l’atelier du chocolatier Joseph, dans l’agglomération périgourdine, a permis à quelques stagiaires de confectionner des douceurs pour orner une table de fête, dans une ambiance conviviale et instructive.

© D. R.

Le jeune public, les comités d’entreprise et team building, l’offre tourisme thématique pourront constituer autant d’approches pour aborder la culture du fait maison et les produits locaux à travers des ateliers, shows et challenges culinaires : au pays du Salon international du livre gourmand (empêché cette année pour cause Covid), les animations en mode cuisine ont des années d’expérience. De même, dans le département de la première cantine 100 % bio de France, la sensibilisation à une consommation raisonnée et responsable est en bonne voie pour les scolaires.

Côté artisans, l’accompagnement de la montée en compétences ainsi qu’à l’adaptation de l’offre aux nouveaux besoins est déjà l’un des cœurs de métier de la CMA, qui forme ses apprentis en lien avec les professionnels. Les formations dispensées aux artisans locaux vont s’ouvrir à la grande Région et au-delà, la Chambre reste à l’écoute de demandes spécifiques. Didier Gouraud, son président, souligne la valeur ajoutée du point de vue des territoires, au service du maintien d’emplois non délocalisables et à de nouvelles opportunités économiques.

La Cité du Goût du Périgord reflète la diversité de 1 300 entreprises des métiers de bouche

Comme chacune des 20 Cités du Goût et des Saveurs de France, celle du Périgord reflète une diversité, celle de 1 300 entreprises des métiers de bouche, autour d’une offre de services labellisée de nature à structurer des filières, soutenir l’approvisionnement local, partager les bonnes pratiques et offrir une vitrine à un projet alimentaire local. Prochain rendez-vous pour stimuler la créativité des professionnels : le 6 janvier, autour d’un concours de galettes et brioches des rois, avec le groupement d’achats Ravir24.


Prévoir environ 60 euros pour un atelier d’une demi-journée (verrines, bonbons, confitures, cuisine du monde…) 8 participants maximum.

05 53 35 87 00 – citedugout@cm24.fr