Couverture du journal du 21/06/2024 Le nouveau magazine

Une nouvelle présidente pour l’U2P Dordogne

Avec une présidence tournante tous les quatre ans, c’est la Confédération nationale de l'artisanat des métiers de service et de fabrication qui a pris le relais à la tête de l’U2P Dordogne, après la Capeb. Patricia Faurie succède donc à Frédéric Liogier.

U2P Dordogne

Patricia Faurie, présidente de l'U2P Dordogne © Marie Lemaitre - La Vie Économique

Regroupant plus de 400 corps de métiers, et représentant 14 500 entreprises périgourdines, l’U2P est un syndicat majeur pour les artisans qu’il accompagne. Parmi ces quelque 14 500 entreprises, 77 % sont dirigées par des personnes seules, 11 % emploient 1 à 2 salariés et 2 % seulement plus de 10 salariés. Pour sa nouvelle présidente, Patricia Faurie, arrivée il y a un mois, c’est avant tout de l’accompagnement qu’elle veut apporter à ses collègues. « Quand on a la tête dans le guidon, bien souvent on ne sait pas quelles aides on peut avoir », relate-t-elle. Coiffeur, énergéticienne, sociocoiffeur et prothésiste capillaire installée rue Limogeanne à Périgueux, la nouvelle présidente a plus de 45 ans de carrière derrière elle.

Négociations sur la loi Travail

Dans la capitale du Périgord, elle a déjà créé deux entreprises, employant 13 salariés chacune. Désormais seule dans son salon, celle qui est aussi présidente de la CNAMS ambitionne de créer un guide des aides de l’artisan. Elle souhaite aussi se rapprocher des jeunes en organisant « beaucoup d’événements et de réunions ». Enfin, selon les évolutions de gouvernements liées à l’actualité, le syndicat souhaiterait s’impliquer dans les négociations de la loi travail qui étaient prévues en fin d’année. « Aujourd’hui, la problématique, c’est que le Medef parle pour toutes les entreprises, mais nous, on veut être entendus et que l’U2P puisse négocier pour les entreprises à taille humaine ».

Renseignements et adhésion : dordogne@u2p-france.fr

L’U2P en quelques mots

L’union des entreprises de proximité, a succédé en 2016 à l’union professionnelle artisanale, créée en 1975. Elle regroupe quatre « familles » qui fédèrent différents corps de métiers : la Capeb (confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment), la CGAD (confédération générale de l’alimentation de détail), la CNAMS (Confédération nationale de l’artisanat des métiers de service et de fabrication) et l’UNAPL (union nationale des professions libérales).