Couverture du journal du 21/06/2024 Le nouveau magazine

Accompagnement des entreprises : l’Urssaf évolue

Le service de recouvrement se transforme pour devenir un véritable acteur de proximité. Partenariats avec les experts-comptables et accompagnement des entreprises marquent cette évolution.

© LilianCazabet - La Vie Economique

L’annonce de la prise en charge des démarches Urssaf au sein des maisons France services le 23 avril dernier par le Premier ministre Gabriel Attal, a illustré la volonté de renforcer la proximité du service dont la mission de collecte est historique. Avec le site du département de l’Aveyron retenu pour démarrer fin 2024 cette intégration, l’Urssaf Midi-Pyrénées est un acteur bien présent de cette évolution ; et celui des Hautes-Pyrénées se profile comme un des pionniers dans l’offre de services. Moins connue, moins sollicitée par les entreprises et les indépendants, celle-ci se décline en trois axes forts qui s’avèrent pourtant un véritable soutien dans toutes les étapes importantes de l’activité, même les coups durs. Et les chiffres parlent presque d’eux-mêmes : en 2023, 796 aides ont été accordées pour un montant de 2 780 831 euros en Midi-Pyrénées. L’Urssaf mise sur une proximité accrue et multiplie les partenariats afin d’asseoir sa position d’acteur économique du territoire.

99 % des paiements digitalisés

La dématérialisation a fait son apparition et cette offre digitale est un véritable succès, comme le souligne Hervé Bélascain, responsable de la digitalisation, des partenariats et de l’innovation dans le 65 : « Le paiement dématérialisé a atteint un niveau assez exceptionnel puisque sur les 24 milliards que nous recouvrons en Midi-Pyrénées, 99 % ont été faites par ce biais ». En plus du règlement des cotisations courantes, de l’accès au dossier et du téléchargement des différents courriers, cet espace en ligne donne accès à une messagerie connectée pour échanger avec les intervenants et une prise de rendez-vous personnalisé pour rencontrer les conseillers sur chacun des huit sites. Le défi contemporain est bien celui-là, tout mettre en place pour que « le digital n’empêche pas la relation humaine » ajoute le responsable tarbais.

Des aides financières pour les indépendants

Et dans ce nouveau cap, ce qui marque peut-être le plus grand changement est l’accompagnement aux entreprises et indépendants en difficulté. Pour ces derniers, quatre dispositifs financiers existent dont la prise en charge d’une partie des cotisations dues et une enveloppe financière : « C’est sur dossier traité au Pôle Action Sociale, on peut intervenir sur demande mais aussi parce que nos gestionnaires constatent une difficulté récurrente de paiement », précise Hervé Bélascain. L’action sociale du CPSTI, titre du dispositif, change complètement l’image de l’Urssaf et il ne manque pas d’étonner les usagers. La survenance de problèmes externes à l’entreprise ou une difficulté de trésorerie sont désormais prises en compte et contacter l’Urssaf devient une option pour trouver une solution.

L’Urssaf opère de concert avec les experts-comptables

L’accompagnement des cotisants se veut adapté aux moments clés de la vie de l’entreprise et, parmi eux, la création de l’activité est incontournable. Là encore, une nouvelle offre a été développée, « Mes premiers mois avec l’Urssaf ». Durant neuf mois pour les auto-entrepreneurs et 15 mois pour les travailleurs indépendants, l’accompagnement est assuré par des rendez-vous pris avec les services : « Il concerne les formalités comme la compréhension du calcul des cotisations ou le bénéfice de certains dispositifs d’exonération. D’autres étapes comme l’embauche du premier salarié sont très importantes, notre objectif est de les faciliter », précise Nicolas Sicard, coordinateur de la relation de services. Un accompagnement de 12 mois qui assure une sollicitation à la demande et ne se substitue pas au travail des experts-comptables puisqu’il est proposé aux primo-employeurs qui n’y font pas appel. Sachant que 35 000 nouvelles créations d’entreprises sont enregistrées tous les ans en Midi-Pyrénées, la mobilisation des 50 collaborateurs du 65 qui assurent ces nouvelles missions est totale.

Les experts-comptables, des partenaires VIP

Pour les mener à bien, l’Urssaf opère de concert avec ses partenaires, notamment les experts-comptables, professionnels incontournables puisque sur les 360 000 usagers de Midi-Pyrénées, ils sont 70 et 80 % à faire appel aux cabinets : « C’est pour ça que nous avons toute une offre de services pour eux et au bénéfice de leurs clients », souligne Hervé Bélascain. Dans ce domaine, le territoire se démarque et innove puisque c’est ici qu’ont été créés les focus groupes où les experts-comptables et leurs collaborateurs ont eux-mêmes défini les solutions techniques dont ils souhaitaient disposer. C’est ainsi que des idées majeures ont vu le jour comme la mise en place d’un canal unique afin d’informer l’Urssaf des situations qui relèvent de l’urgence. Sept motifs ont été établis et une cellule d’urgentistes se mobilise pour traiter la demande, 3 500 sont étudiées chaque année. Un outil crée et développé en Midi-Pyrénées qui a fait des émules. L’expérimentation du gestionnaire unique se mène également auprès de 80 cabinets et un seul interlocuteur gère désormais le portefeuille des clients de chacun pour une relation personnalisée. La proximité est définitivement le fil rouge de l’Urssaf et c’est dans les Hautes-Pyrénées qu’est née la tournée qui lui permet d’aller à la rencontre de ces partenaires VIP.