Couverture du journal du 07/05/2024 Le nouveau magazine

Acteurs de leur vie… de château !

Six châteaux, une abbaye. C’est le patrimoine sauvé par la famille Guyot depuis plus de trente ans, la première expérience ouvrant un formidable appétit d’agir.

Catherine et Jacques GUYOT

Catherine et Jacques GUYOT © Louis Guyot

« Nous ne sommes pas fortunés, nous avons eu à cœur de prendre le relais de propriétaires qui n’ont pas pu pérenniser sur le temps long… Une vie humaine est bien peu à cette échelle. » Catherine avait 26 ans lorsqu’elle a épousé Jacques Guyot, de 15 ans son aîné, et sa passion avec. Cet amateur de chevaux s’est détourné des écuries du château de Valençay pour, avec son frère, sauver de l’abandon le château de Saint-Fargeau (Yonne), celui d’Au plaisir de Dieu de Jean d’Ormesson. Cette posture romanesque a séduit Catherine, dont la mère était chef de chantier bénévole au club du Vieux Manoir.

Passion intergénérationnelle

Avec quatre enfants arrivés au fil de l’aventure, sans grand confort parfois, avec exaltation toujours, le couple est heureux et fier de la relève prise, non sans leur avoir conseillé « de ne pas se sacrifier ». Un défi, avec des personnalités différentes, sur fond de solidarité familiale. « Mon mari a relevé des ruines, nous avons œuvré pour leur conservation, nous transmettons nos connaissances pour les faire aimer à travers des expériences. Sans oublier de faire savoir qu’un propriétaire de château est un entrepreneur. » Le monde du tourisme a changé, dans un contexte plus concurrentiel. La pression financière, les normes et les enjeux ne sont plus ceux de leurs débuts. Le couple Guyot a conservé une énergie intacte en abordant le projet de Marzac, château abandonné, six siècles aspirés dans le néant. « L’expérience nous incite à observer autour de nous, son état nous a peinés », assure celle qui sait bien que « ce métier consiste à rembourser nos dettes ». 500 000 euros en moyenne pour acheter une ruine, 300 000 pour lancer un projet touristique en répondant à des normes croissantes.

Marzac est le « premier exemple en France de château entièrement utilisé dans un escape game »

château de Marzac

Château de Marzac © caeli

Médiation culturelle

Inventifs dans d’autres registres, leurs enfants les aident à impliquer les visiteurs à Marzac, « premier exemple en France de château entièrement utilisé dans un escape game ». Cette découverte ne supporte que 48 personnes par heure. Alors une murder garden party s’est ajoutée, un contact fort avec la nature à l’heure où « les circuits balisés perdent du terrain ». Tout ceci autour de faits réels liés au château. Dans l’épicentre touristique du Périgord noir, Marzac doit émerger d’une offre antérieure foisonnante. Catherine Guyot ne renie pas les échecs rencontrés dans deux propriétés, dans l’Allier et l’Hérault ; des expériences formatrices. « Nous vivons une autre ère touristique, qui demande beaucoup de qualités. Les châteaux privés ont été moteurs, ceux des collectivités ont un autre poids. » Le mode expérientiel va s’amplifier, mobiliser toujours plus de moyens.

« Un propriétaire de château est un entrepreneur »

Sauver, entretenir et transmettre

Sauver, entretenir et transmettre avec authenticité pour faire vivre un témoignage du passé « est un parcours en voie de disparition » constate-t-elle, en espérant élargir les bonnes pratiques mises en place à l’échelle familiale pour créer une collection de châteaux autour d’une réflexion homogène, notamment sur l’écologie. « Difficile de s’arrêter quand on a fait ça toute sa vie », constatent Alice et Louis, qui aimeraient maintenant que Marzac fonctionne sans leurs parents.

Escape game Marzac

© Château de Marzac

Châteaux en fête

Le Comité de Tourisme renouvelle l’opération Châteaux en fête, depuis le 13 avril et ce jusqu’au 28 avril. Sur les 661 châteaux dénombrés en Périgord (11 % de ceux de France), la 4e édition de ce festival grand public réunit plus de 80 propriétaires (dont la famille Guyot) de châteaux, manoirs, gentilhommières, bâtisses historiques pour des ouvertures printanières personnalisées et animées : spectacles, concerts, dîners thématiques, dégustations, conférences, expos temporaires, théâtre, artisanat d’art, immersion nature, jeux anciens, visites contées, escape game… www.chateauxenfete.com