Couverture du journal du 06/06/2024 Le nouveau magazine

Alexi Balès : un demi sur la route du vin

Lot-et-Garonne - Jeune retraité des terrains du Top 14, après avoir été libéré de sa dernière année de contrat par le Stade Toulousain, le demi de mêlée Alexi Balès a immédiatement basculé vers une nouvelle activité d’agent commercial indépendant en vin, champagne et spiritueux.

Alexi Balès

Alexi Balès © Julien Mivielle

Champion de France et d’Europe sous le maillot du Stade Toulousain en 2021, Alexi Balès a quitté les pelouses de rugby pour sillonner les routes de son département de naissance, le Lot-et-Garonne, afin de faire découvrir les vins qu’il a lui-même préalablement sélectionnés auprès d’une clientèle composée essentiellement de professionnels (cavistes et restaurateurs) et de quelques particuliers.

« Je découvre des coins de mon département que je ne connaissais pas mais je travaille aussi sur le secteur de la Rochelle, (il fut joueur du Stade Rochelais de 2016 à 2020) où ma femme possède une fromagerie/crèmerie sous les Halles. Avec ma valise réfrigérée, je prends le temps de faire déguster la dizaine de vins que je commercialise et j’échange beaucoup sur leurs origines, leurs cépages, la façon dont ils ont été préparés…Je n’ai pas une grande carte car je privilégie des vignerons que je connais, que j’ai rencontrés et qui partagent les mêmes valeurs que moi. Ce qui me plaît le plus, c’est l’échange et la découverte mais aussi casser les a priori sur certaines appellations », explique le fondateur de la Maison Balès, née le 1er août 2022.

UNE PASSION TRANSMISE PAR LES ANCIENS

Enfant du Lot-et-Garonne, né à Cuzorn aux frontières du Quercy, Alexi Balès s’est pris de passion pour le vin auprès d’anciens coéquipiers lorsqu’il portait le maillot du SUA. Plus âgés que lui, Marc Baget, Lionel Mazars et Marc Giraud (ces anciens joueurs se sont reconvertis avec succès dans la restauration à Bayonne et à Mont-de-Marsan) aimaient surprendre leur jeune demi-démêlée, avec des vins d’autres régions ou même étrangers, autour de soirées de dégustation : « À la maison, il y avait du Cahors à table ou des vins dans la même veine, c’est-à-dire assez puissants et costauds. C’est là que j’ai appris qu’il existait d’autres possibilités de saveurs, plus fruitées ou plus légères, sur une même appellation. Cette notion de découverte et de partage m’a plu très vite et m’a permis de nourrir un projet de reconversion dans ce domaine. C’est en rencontrant ensuite un agent commercial à La Rochelle, qui m’a aidé et appris les bases du métier, que j’ai décidé d’en faire mon métier après ma carrière de joueur professionnel ».

Je constate tous les jours les liens étroits qui unissent l’ovale et la vigne

LIBÉRÉ PAR LE STADE TOULOUSAIN

En 2022 et encore sous contrat pour une saison avec le Stade-Toulousain, Alexi Balès doit faire face à une concurrence très rude, avec notamment l’international Antoine Dupont qualifié de meilleur joueur du monde et des jeunes talents qui montrent le bout de leur nez, et à une baisse sensible de son temps de jeu sous le maillot rouge et noir. Mûri depuis longtemps, son projet de reconversion s’accélère alors quand il décide de mettre un terme à sa carrière de rugbyman professionnel pour plonger aussitôt dans sa seconde passion. « Sans mon projet de reconversion, je serais encore joueur aujourd’hui mais les terrains ne me manquent pas ! J’ai eu la chance de pouvoir basculer aussitôt vers une nouvelle aventure professionnelle, avec l’aide d’amis avocats et comptables, et de profiter de choses que je ne pouvais pas faire en tant que joueur professionnel », ajoute l’ancien demi-de-mêlée.

Avec ma valise réfrigérée, je prends le temps de faire déguster la dizaine de vins que je commercialise et j’échange beaucoup sur leurs origines, leurs cépages, …

Alexis Balès

© Julien Mivielle

ENTREPRENEUR À 100 %

Les crampons à peine raccrochés, le nouvel agent commercial commence alors son tour de France des vignerons pour dénicher les vins qui pourraient lui correspondre. Au fil de ses rencontres, le rugby revient inlassablement dans les échanges : « Que ce soit à Sancerre (Loire) où des vignerons sont d’anciens joueurs de l’équipe locale ou au Pic-Saint-Loup (Hérault) cet été où je me suis fait gentiment chambrer après le titre de champion de France de Montpellier, je constate tous les jours les liens étroits qui unissent l’ovale et la vigne », se réjouit Alexi Balès. Habitué à la concurrence et au challenge, l’ancien joueur professionnel d’Agen, La Rochelle et Toulouse souhaite désormais se faire une place dans son nouveau métier dans lequel il s’est lancé avec beaucoup de passion. Alors que certains vins de la Maison Balès sont déjà à la carte des plus belles tables de La Rochelle, le Lot-et-Garonnais espère aussi séduire et surprendre les chefs de son département. Désormais entrepreneur à 100 %, Alexi Balès s’est donné 2 ans avant de dresser un premier bilan de son activité avant, peut-être, de se lancer dans de nouveaux secteurs géographiques du Sud-Ouest.