Couverture du journal du 22/05/2024 Le nouveau magazine

Bayonne : le pôle agroalimentaire en service

Les maisons Aubard, Bamas et Egarri ont chacune ouvert un espace commercial et implanté un site de production à l’entrée de Bayonne. Les trois bâtiments ont été construits sur un terrain de 9 000 m2 cédé par la Communauté Pays basque.

©V.Biard – La Vie Economique

Les magasins du pâtissier Thierry Bamas (voir LVE n° 2588 du 20/12/2023) et celui de la charcuterie Aubard ont ouvert le 11 mars. Le 15 avril, c’est la cidrerie Kupela qui a accueilli ses premiers clients. Ces trois enseignes sont désormais voisines avec l’inauguration de leurs bâtiments situés quai du Capitaine Resplandy à Bayonne. L’ensemble constitue un pôle agroalimentaire dont la création a été rendue possible par la Communauté Pays Basque qui leur a cédé (pour 120 euros le m2) un terrain de 9 000 m2 divisé en trois lots. Chacune des sociétés y a fait construire son bâtiment avec ateliers de production, bureaux, entrepôts mais aussi un espace de vente ouvert au grand public. Un investissement de trois millions d’euros par société est évoqué et 60 salariés ont rejoint ce tout nouveau site de production et de vente. Une vingtaine d’emplois supplémentaires devraient y être créés prochainement.

Laboratoire spacieux pour Thierry Bamas

Disposant d’un espace de fabrication et d’une boutique à Anglet, d’un second laboratoire à Bayonne lui aussi accolé à une boutique, de deux boutiques à Biarritz et encore d’une autre à Bayonne, Thierry Bamas voulait regrouper sa production et ses entrepôts en un seul site. Dans son nouveau bâtiment de 1 600 m2, il a aménagé un vaste espace de fabrication de pâtisseries, confiseries, chocolats et glaces. « Je souhaitais un laboratoire sans cloisons, avec un plafond en bois, de la lumière naturelle, un lieu que les employés s’approprient, un espace sans zones de travail dédiées », résume-t-il heureux de son investissement. Rassemblant aujourd’hui 21 salariés pour un chiffre d’affaires de 2,5 millions d’euros, l’entreprise devrait embaucher plusieurs personnes. Avec son nouveau point de vente, Thierry Bamas capte dorénavant une clientèle de Saint-Pierre-d’Irube, Urt, Bayonne et aussi de la zone de fret de Mouguerre.

©V.Biard – La Vie Economique

©V.Biard – La Vie Economique

Surface de production doublée pour Aubard

Créée en 1946 par Henri et Joseph Aubard dans le quartier Saint-Esprit de Bayonne, la Maison Aubard est aujourd’hui dirigée par Cédric Bergez-Cazalou. Après sa carrière de rugbyman professionnel, il a succédé à sa mère à la tête de l’entreprise familiale et représente ainsi la quatrième génération de cette enseigne bayonnaise. Charcuterie, traiteur et même épicerie, l’entreprise dispose de deux points de vente à Bayonne, d’un à Biarritz et d’un autre à Anglet. Avec son nouveau site du pôle agroalimentaire de Bayonne d’une surface globale de 1 200 m2, la société a doublé sa surface de production du quartier Saint-Esprit mais aussi ouvert son premier espace de dégustation situé dans un nouveau point de vente. L’ensemble représente un investissement de trois millions d’euros pour une société affichant 2,7 millions d’euros de chiffre d’affaires. Les 24 salariés devraient être rejoints par sept nouveaux collaborateurs.

©V.Biard – La Vie Economique

©V.Biard – La Vie Economique

Cidrerie et site de fabrication pour Egarri

Depuis 2015, la société Egarri produit et distribue des boissons (cidre, jus de fruits, bière, vins, spiritueux) du Pays basque sous différentes marques. Locataire de deux sites totalisant 600 m2 à Anglet sur la Côte basque, la société avait besoin d’espace pour soutenir sa croissance. Forte d’un chiffre d’affaires de trois millions d’euros et d’une équipe de quinze personnes, Egarri prévoit de créer une dizaine d’emplois notamment pour produire du cidre à Bayonne. Cinq embauches ont déjà été réalisées pour la cidrerie créée dans le nouveau bâtiment de la société totalisant 1 800 m2. Baptisée « Kupela », du nom de la marque de cidre, la cidrerie d’une surface de 350 m2 dispose de 120 couverts. Selon Mikel Sallato, responsable de ce restaurant traditionnel basque ouvert le 15 avril, la clientèle de la zone de fret de Mouguerre, celle de la zone Saint-Frédéric de Bayonne ainsi que des clients de passage assurent déjà le succès de la cidrerie Kupela.

Le pôle agroalimentaire en chiffres

9 000 m2
3 bâtiments construits
4 800 m2 de nouveaux bâtiments
9 millions d’euros de coûts
1 an de travaux
3 entreprises
60 emplois