Couverture du journal du 21/06/2024 Le nouveau magazine

Couthures-sur-Garonne – Claire Chazal au Festival de Journalisme

Après une édition 2023 record, le Festival International de Journalisme (FIJ) organisé par Le Monde vient d’annoncer ses 150 intervenants, la marraine de sa 8e édition (Camélia Jordana) et une invitée de marque : Claire Chazal. L’objectif des 10 000 festivaliers est en vue du 8 au 12 juillet.

Claire Chazal

© Shutterstock

C’est dans le cadre charmant du château Bois Beaulieu que Gilles Van Kote, président du FIJ et directeur délégué du Monde, a souhaité lancer officiellement la 8e édition d’un événement qui a su trouver ses marques en Lot-et-Garonne. Et la précédente édition a même particulièrement marqué les esprits puisqu’avec 8 500 visiteurs, le cru 2023 est un record de fréquentation sur les berges de Garonne.

Bon enfant et à taille humaine

Au-delà de l’annonce de la marraine pour cette 8e édition, l’artiste Camélia Jordana, les dirigeants du festival ont également surpris avec la présence cette année de Claire Chazal, reine du JT de TF1 pendant 24 ans. De plus, le plateau des 150 invités prouve la dimension prise par un événement culturel se déroulant en pleine ruralité. On notera ainsi la présence de la philosophe, Cynthia Fleury, du journaliste Paul Larrouturou et du député européen, ancien prix Albert Londres, Bernard Guetta, parmi les personnalités les plus connues. Du beau monde donc pour un festival qui, après des années de difficulté financière voit l’avenir avec optimisme : « Nous allons augmenter les capacités d’accueil et de restauration afin d’être en mesure de répondre aux attentes des festivaliers tout en maintenant son esprit d’événement à taille humaine et bon enfant », explique le président Gilles Van Kote.

Une vitrine pour le 47

Une telle affluence avec une attractivité nationale en pleine saison estivale est une aubaine pour les acteurs locaux du tourisme qui vont continuer de mettre en avant le terroir et les saveurs du territoire. Ainsi, il sera possible de retrouver sur le FIJ les productions des Fermes de Garonne, les fraises Label rouge et la tomate de Marmande des Paysans de Rougeline. Les vignobles du Sud-Ouest seront également présents. Orientée vers la jeunesse, l’édition 2024 du FIJ donnera aussi la parole aux étudiants de l’Institut de Journalisme Bordeaux-Aquitaine qui animeront 3 tables rondes. Enfin, le nouvel incubateur de Val de Garonne Agglomération dédié aux industries culturelles et créatives, Eurêka’Incub, sera représenté pour faire découvrir ses premières innovations en version test. Après le Garorock, le FIJ conforte un peu plus le Lot-et-Garonne dans une économie de festivals, en plein cœur de la ruralité.