Couverture du journal du 22/05/2024 Le nouveau magazine

Digital Valley : le numérique en pointe

Avec l’arrivée de son directeur, la Digital Valley va monter en puissance pour soutenir la transformation numérique, avec la volonté de ne pas séparer tech et entreprise.

© SBT - La Vie Économique

Cette association portée par le Grand Périgueux en lien avec Territoire d’Industrie, financée aussi par la Banque des Territoires et la Région, a vocation à vivre de ses propres ressources « en apportant du réel aux entreprises », avec des prestations mûries (audits, analyses, incubations, conseil et aide aux choix) en amont de l’occupation progressive des locaux dans l’espace Aliénor, dans le voisinage complémentaire de la pépinière Cap@Cités.

Éviter les ruptures technologiques

« Les TPE-PME sont rarement accompagnées, elles n’intéressent pas les cabinets conseil », estime Guillaume Grall (lire plus bas). Sensibiliser, comprendre les enjeux, accompagner toutes sortes d’entreprises de tous secteurs y compris hors département par des services et une stratégie : cette offre répond à un besoin en Dordogne. La Digital Valley doit apporter une spécialisation numérique et des conseils là où la French Tech Périgord, label implanté depuis trois ans (et qui devrait s’installer à Aliénor), repose sur une mise en réseau d’acteurs déjà dans la tech. « Nous allons plutôt accompagner et rassurer ceux qui doivent s’ouvrir à ces enjeux, indique Éric Delmas, DGA du Grand Périgueux, nous pourrons être assistants à maîtrise d’ouvrage ou maître d’œuvre, aider à tester et prototyper des innovations. » Son service Deveco rencontre des dirigeants qui peuvent améliorer leurs performances. Sécurité et maturité informatique, lourdeurs par défaut d’organisations, « un regard extérieur et neutre change tout. »

Sensibiliser à la transformation

Les structures artisanales et commerces peuvent gagner en productivité par de simples choix logiciels « et sans budgets énormes », il n’y a pas que l’IA. « Les entreprises pourront adhérer à Digital Valley ou contractualiser sur un catalogue de services. » Une cartographie des besoins et un état des lieux de l’écosystème local sont prévus, en créant des liens avec des entreprises qui s’adressent peu au Grand Périgueux.

Guillaume Grall : retour aux sources

Le nouveau directeur de Digital Valley est revenu dans son Périgord d’origine il y a trois ans après une carrière de conseil dans la transformation numérique, de responsable informatique industrie et retail. À 40 ans, il a une large vision des outils et s’engage auprès du président de Digital Valley, Xavier Burek (Nevea, Vergt).