Couverture du journal du 28/02/2024 Le magazine de la semaine

La crème des artisans d’art

Pour sa 3eme édition, le salon des métiers d’art d’Occitanie rassemblera à Toulouse 80 exposants, scrupuleusement sélectionnés par un jury. Trois artisans des Hautes-Pyrénées représenteront cette année le département.

artisans

Les artisans d’art sélectionnés avec Daniel Puges, président de la CMA 65, et Michel Buttmann référent métiers d’art. ©D.R

De leur savoir-faire, ils ont choisi d’en extraire le plus beau, laissant leurs mains servir la création pour perpétuer des métiers qui ont, parfois, traversé les siècles. Dans un monde qui fabrique à la chaîne sur fond d’obsolescence programmée, ils misent sur l’unique et le durable, le sur-mesure et le singulier. Depuis trois ans, le salon Fragments leur rend hommage et c’est dans l’écrin magistral du somptueux Hôtel-Dieu-Saint-Jacques que 80 artisans d’art seront présents à Toulouse pour ouvrir leur monde au public. Du 30 novembre au 3 décembre, souffleur de verre, bijoutier, mosaïste, tisserand ou tailleur de pierre partageront leurs créations à l’initiative de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat Occitanie. Un événement devenu majeur en peu d’éditions, séduisant entre 3500 et 5000 visiteurs, il faut dire que la qualité est sa marque de fabrique et que les exposants sont soumis à une sélection drastique.

3 PEPITES DU TERRITOIRE

Cette année, trois professionnels des Hautes-Pyrénées fouleront ce tapis rouge : Marie Gourault, créatrice de sculpture et bronzière, Robin Salette, ferronnier d’art, et Benoit Peyrous fabriquant de mobilier qui allie le bois et l’acier.  Des talents audacieux, jouant des matières et du design, dont Daniel Puges ne tarie pas d’éloge : « Pour nous c’est 3 pépites du territoire, on en a d’autres, mais dans un salon régional, trois c’est déjà bien » se réjouit le président du CMA 65. Gratuit tant pour les visiteurs que pour les exposants, Fragments est pensé dans le respect des artisans d’art, comme le souligne Marie Gourault qui y participe depuis son lancement : « Je travaille beaucoup avec les salons et celui-là est vraiment la crème des métiers d’art. Il fait du bien, on sent que les organisateurs mettent du cœur à nous recevoir, il y a une volonté de nous mettre en valeur et la sélection est de haut niveau permet d’échanger avec des professionnels inspirants ». Exposition-vente, pièces d’exception, découverte des formations aux métiers d’art et rencontres, le salon va encore une fois émerveiller les yeux tout en « favorisant la reconnaissance et la réussite professionnelle des artisans d’art » souligne- Joseph Calvi, président de la CMA Occitanie.