Couverture du journal du 06/06/2024 Le nouveau magazine

La poussée de croissance du P’tit Club

Avec l’ouverture d’une nouvelle structure il y a quelques jours, la franchise paloise Le P’tit Club poursuit son expansion, galvanisée par le succès de ses 15 complexes sportifs conçus uniquement pour les enfants.

P’tit Club

© Cyril Garrabos

Ce 12 septembre, un 16e P’tit Club a ouvert ses portes en France, précisément à Quimper, bien loin de Pau où l’histoire de cette franchise florissante a débuté il y a moins de dix ans. Pourtant, en 2015, lorsque Thomas Belleau crée son premier complexe sportif uniquement dédié aux enfants, cet éducateur sportif ne se doute pas encore que son concept essaimera quelques années plus tard sur tout le territoire. Aujourd’hui, Le P’tit Club compte 10 structures intégrées et 6 franchisées. Déployées de Capbreton à Agen en passant par Caen ou encore Rennes, chacune d’entre elles est installée au sein de clubs de sport existants, désireux d’accueillir une activité supplémentaire dans leurs locaux. Et Thomas Belleau n’a pas l’intention de s’arrêter en si bon chemin : il souhaite étoffer son réseau de 34 clubs supplémentaires d’ici 2032.

Le P'tit Club Pau

© Cyril Garrabos

Un concept unique

L’entrepreneur palois n’est pas du genre à cacher ses ambitions, conscient de la valeur ajoutée proposée par ses structures. « Notre richesse, ce sont les cours », assène-t-il. Depuis la gym d’éveil aux activités multisports, l’ensemble des programmes a été peaufiné et adapté durant les premières années de son activité par Thomas Belleau. En 2017, deux ans après l’ouverture du premier P’tit Club à Pau, le jeune homme ouvre un deuxième complexe dans l’agglomération, à Lescar, puis un troisième à Muret, près de Toulouse. « Je me suis dit que l’on avait un concept bien précis et qu’il fallait le développer : nous avons lancé la franchise en 2021. Tous les échauffements, tous les parcours sont les mêmes, dupliqués dans chacune de nos structures par les éducateurs sportifs. Ils font tous du P’tit Club à 100 %. »

Une franchise en interne

Une ligne de conduite qui s’avère payante au regard de la fréquentation (durant la dernière année scolaire, les 15 complexes sportifs du réseau ont accueilli chacun près de 250 enfants par semaine) et du développement éclair de la marque. Malgré tout, la croissance rapide du réseau se veut particulièrement encadrée : seuls les salariés du P’tit Club peuvent prétendre devenir franchisés, moyennant l’aval du dirigeant et 30 000 euros. Des éducateurs sportifs, comme leur patron, ayant saisi le concept et avec « la fibre entrepreneuriale ». Pour Thomas Belleau, ce fonctionnement « en interne » est gage de sécurité comme de qualité : l’assurance, en somme, que la machine tourne bien. Actuellement, Le P’tit Club compte près de 30 salariés, entourés avec une attention toute particulière par son fondateur.

Durant la dernière année scolaire, les 15 complexes sportifs du réseau ont accueilli chacun près de 250 enfants par semaine.

Thomas Belleau, fondateur du P’tit

Thomas Belleau,
fondateur du P’tit Club © D. R.

3000 enfants cet été

« Mon objectif premier pour les années à venir est d’améliorer le cadre de vie professionnelle de mes salariés », observe ce dernier, qui organise deux séminaires par an à leur intention dans une ambiance voulue familiale. « Si on veut continuer à se développer et à se structurer, il faut avant tout que nos éducateurs se sentent bien. » La politique managériale de Thomas Belleau semble porter ses fruits et fidéliser les équipes, particulièrement sollicitées : cet été, les P’tits Clubs n’ont pas pris de vacances et ont accueilli près de 3 000 enfants. Un succès qui, en cette rentrée, augure de nouveau une belle année scolaire pour l’ensemble du réseau.

Pour les enfants jusqu’à 12 ans

Comme dans une salle de sport « pour adultes », un planning de cours hebdomadaire est établi dans chaque complexe Le P’tit Club, par tranches d’âge et par activités. Un forfait trimestriel ou un forfait annuel permet aux enfants de 1 à 8 ans d’y participer, sur inscription. À noter que des créneaux sont réservés aux crèches et aux assistantes maternelles. Par ailleurs, Le P’tit Club accueille également des anniversaires et organise des journées multisports le mercredi et des stages durant les vacances, accessibles jusqu’à 12 ans.