Couverture du journal du 17/07/2024 Le nouveau magazine

Mercure d’or pour Cécile Joyeux

L'entreprise « Le spot du linge » créée à Bayonne par Cécile Joyeux a remporté le Mercure d'or de l’innovation commerciale. Sa laverie propose des prestations complémentaires, un bar, des animations et du lien social.

Cécile Joyeux

Cécile Joyeux, Bernadette Bres-Reboul, David Cornut © CCI France

Chaque année depuis 1974, le réseau des CCI de France, en partenariat avec la MACIF, récompense des commerçants avec le « Mercure d’Or » et des unions commerciales avec le « Panonceau d’Or ». Pas moins de 11 catégories sont dédiées aux commerçants et en « innovation et qualité », Cécile Joyeux, une commerçante bayonnaise, l’a emportée cette année. Le 2 octobre dernier, accompagnée par David Cornut de la CCI Bayonne Pays basque, elle a reçu son trophée à Paris des mains de Bernadette Bres-Reboul, élue CCI du Pays d’Arles.

SERVICES DE BEAUTÉ

C’est fin 2018 que Cécile Joyeux, jusqu’alors cadre dans une société d’informatique en région parisienne, a décidé de s’installer à Bayonne et d’y ouvrir un commerce. Accompagnée dans la création de son projet par la Chambre des métiers et de l’artisanat des Pyrénées-Atlantiques, la CCI Bayonne Pays Basque, l’association locale Andere Nahia et le réseau de finance solidaire France Active, elle a ouvert le « Spot du linge », une laverie proposant des services complémentaires comme du repassage mais aussi des prestations de coiffure et de manucure.

PRIX « TALENTS DES CITÉS »

L’idée de Cécile Joyeux était de créer un lieu différent d’une laverie automatique notamment pour réunir les gens du quartier Saint-Esprit de Bayonne dans un espace agrémenté de meubles et d’objets de décoration. Six mois après l’ouverture, Cécile Joyeux a été sollicitée pour participer au concours « Talents des cités » récompensant des initiatives porteuses de lien social. Elle en a remporté le prix régional puis national de la catégorie « Entreprise innovante dans un quartier sensible ».

LICENCE IV ET SALON DE THÉ

Avec les restrictions de la période Covid, l’activité du « Spot du linge » avait été logiquement restreinte et Cécile Joyeux s’était recentrée sur ses deux activités de laverie et de salon de thé. Grâce notamment à une licence IV permettant de servir des boissons alcoolisées, elle a maintenu son activité dont 65 % du chiffre d’affaires est désormais réalisé par la partie bar et salon de thé. Dorénavant, Cécile Joyeux recherche des partenaires pour pérenniser son entreprise et pourquoi pas ouvrir une deuxième laverie ou développer un service de collecte et de livraison du linge.