Couverture du journal du 22/06/2022 Consulter le journal

Nouvelle-Aquitaine – « Portes du cuir », le rendez-vous capital de la filière

La 8e édition des Portes du Cuir se déroulera du 17 au 19 juin à Saint-Junien (87). Le cluster cuir Nouvelle-Aquitaine ResoCuir donne rendez-vous aux professionnels de cette filière pour parler savoir-faire et avenir.

Réso'cuir

© Michel Dartenset – Le studio de l'image

Le salon des « Portes du Cuir » est l’occasion unique de rencontrer tous les acteurs de la filière, d’aborder le design, l’innovation et le savoir-faire qui en font l’intérêt, sans oublier la découverte des plus beaux produits en cuir sur les stands et lors de démonstrations. La filière regroupe l’ensemble de la chaîne de valeur : élevage, tannerie, mégisserie et valorisation des peaux, création de produits de luxe ou de grande consommation.

SECTEUR PRIORITAIRE POUR LA RÉGION

C’est un secteur prioritaire pour la Région et cela se traduit par une feuille de route « cuir, luxe, textile, métiers d’art : du geste à l’innovation ». Les Portes du Cuir se sont imposées au fil des éditions (à Thiviers, Nontron, Montbron, Saint-Junien, Saint-Yrieix) comme un rendez-vous capital de la filière.

Désormais ancrées tous les deux ans à Saint-Junien, capitale de la ganterie, elles réunissent des acteurs de la filière pour sensibiliser le public à la diversité des métiers du cuir, aux techniques pour concevoir une pièce de maroquinerie, une paire de chaussures ou une selle d’équitation. Cette immersion au milieu des professionnels des métiers d’arts, dans une diversité de savoir-faire, suscite régulièrement des vocations. Cette fois, les rencontres s’organisent sur le thème de l’innovation conjuguée à la responsabilité sociale-sociétale et environnementale (RSE).

LA FILIÈRE EN NOUVELLE- AQUITAINE

  • 554 entreprises dont 361 artisans dans les activités de tannerie-mégisserie, maroquinerie, chaussures, sellerie…
  • 4 000 salariés
  • 1 campus des métiers et des qualifications cuir, textile, mode, luxe
  • Première région en chiffre d’affaires et en volume de production pour la chaussure
  • Deuxième région pour le nombre d’entreprises de la tannerie
  • Troisième région en nombre d’entreprises de la maroquinerie
  • 1 Indication géographique Charentaise de Charente-Périgord
  • 25 entreprises labellisées Entreprise du patrimoine vivant
  • En 2019, le salon a reçu 5 500 visiteurs dont 250 scolaires, 50 exposants dont près de 30 adhérents ResoCUIR, 200 professionnels aux tables rondes et 170 participants aux 20 ateliers d’initiation

DYNAMIQUE DU RECRUTEMENT

Repetto, JM Weston, Rubi Cuir ou Agnelle, ces marques de renommée internationale ont choisi de s’installer ou de se développer en Nouvelle-Aquitaine. Lors du salon, elles mettront en avant l’excellence des savoir-faire qui appellent une reconnaissance internationale : ces ambassadeurs du luxe français connaissent un fort développement et une croissance à l’étranger. Ce succès repose sur une maîtrise de l’artisanat haut de gamme.

Ces ambassadeurs du luxe français connaissent un fort développement à l’étranger

En Nouvelle-Aquitaine, le dynamisme de recrutement est réel pour répondre aux besoins spécifiques de main d’œuvre qualifiée. Les entreprises s’appuient notamment sur le Pôle d’excellence des métiers du cuir et du luxe de Thiviers, créé en 2014 à l’initiative de la Région. Son plateau technique dernier cri offre des possibilités de formation pour grandir en compétences, qu’il s’agisse de salariés en poste ou de formations initiales et continues pour les scolaires, les demandeurs d’emploi, les reconversions professionnelles.

Réso'cuir

© Michel Dartenset – Le studio de l’image

UN SALON D’ATELIERS

Les Portes du Cuir s’ouvrent sur des allées comme autant d’ateliers artisanaux, une ambiance rythmée par les sons des marteaux et machines à coudre des artisans pour le montage de selles, l’entretien de chaussures, la coupe de ceintures sur-mesure. Les démonstrations enrichissent le parcours de visite et les plus curieux s’inscrivent aux ateliers d’initiation pour créer leur petite maroquinerie ou d’autres objets, et repartir avec. On peut s’essayer au repoussage sur cuir ou à l’entretien de ses pièces en cuir. Les stands des artisans venus au contact de leur clientèle avec de nouvelles gammes côtoient trois espaces d’exposition, parmi lesquels « Ça innove ! », avec des solutions au service de la filière cuir, de la traçabilité à la numérisation des collections en 360°.

RESOTECH POUR LES PROS

La première édition de ResoTech, journée dédiée aux professionnels de la filière cuir, se déroulera en prélude du salon, sur inscription. Trois tables-rondes réuniront plus de 10 intervenants, 10 apporteurs de solutions, avec un déjeuner networking en prime. Ce temps fort fait la part belle à la structuration des entreprises régionales dans les territoires, au partage des expériences ou problématiques communes pour trouver ensemble des réponses aux défis. Qu’implique réellement l’innovation pour les entreprises, quels atouts le numérique met-il au service de la responsabilité sociétale et environnementale des entreprises ? Dirigeants, salariés, consultants partageront leurs expériences. Des entrepreneurs témoigneront d’outils, modèles d’organisation en interne ou produits déjà éprouvés pour conjuguer les enjeux de l’innovation avec la RSE.

LIEU DE D’ÉCHANGES ET DE DÉBAT

Saint-Junien et ses partenaires, dont la Région, s’attachent à construire la « Cité du Cuir » pour une valorisation permanente de l’histoire des métiers du cuir et de la filière : ce projet sera présenté lors d’une conférence (vendredi, 15 h pour les professionnels ; samedi 15 h pour le grand public). Le vendredi est spécialement dédié aux collégiens, lycéens, étudiants, demandeurs d’emplois, personnes en reconversion pour se projeter dans des métiers qui recrutent. Des interventions de Ressources Humaines d’entreprises éclaireront les processus de recrutement et les postes disponibles : demandeurs d’emplois, personnes en reconversion professionnelle, apprenants et jeunes diplômés sont attendus pour découvrir les formations et les profils dans cette filière cuir régionale.

Les éleveurs de bovins feront la promotion du secteur amont nécessaire pour une filière d’excellence « viande, cuir et territoire »

Réso'cuir

© Michel Dartenset – Le studio de l’image

Enfin, sur cette terre d’élevage, les éleveurs de bovins feront la promotion du secteur amont, nécessaire pour construire les bases techniques et économiques d’une filière d’excellence « viande cuir et territoire », un projet pilote unique en France. Et pour se distraire un peu, on pourra prolonger l’immersion dans la filière cuir avec Tèrra Aventura, une chasse au trésor en géocaching « Aux portes de la Cité gantière », un parcours à proximité de l’office du tourisme, pour découvrir la ville à pied, entre art, histoire et savoir-faire du cuir : ce loisir familial repose sur des énigmes autour du roi de l’artisanat.

Tout le programme sur  resocuir.fr

RESOCUIR ?

Le cluster de la filière cuir de Nouvelle-Aquitaine est composé d’entreprises, artisans, collectivités territoriales, partenaires socio-économiques ; et d’un collège recherche – innovation – formation. Créé en 2017, il met en réseau l’ensemble des acteurs de la filière cuir et accompagne les entreprises dans le développement de projets collaboratifs et innovants, la création d’emplois et l’attractivité des territoires. Avec une centaine d’adhérents, ce cluster représente près de 60 % des salariés de la filière cuir régionale.