Couverture du journal du 17/07/2024 Le nouveau magazine

Périgueux, capitale vintage

C’est le premier événement vintage de France : depuis 2014, à l’heure de la rentrée, les Périgueux Vintage Days font remonter le temps à un public local et à des amateurs venus tout spécialement.

vintage

© shutterstock

Rendez-vous est pris pour le week-end du 1er au 3 septembre, avec les traditionnels temps forts imaginés par Jean-François Videau et son équipe d’organisation, et trois nouveautés pour déployer la manifestation dans les communes de l’agglomération (lire encadré). La formule est immuable, inoubliable si le soleil veut bien être de la fête : des tenues vintage, des véhicules anciens, de la musique, de la bonne humeur. Périgueux se ferme à la circulation habituelle pour mieux bondir dans un passé pas si lointain : il est fortement recommandé de se promener en tenue et accessoires d’avant les années 1970. Côté cylindrées, plus de mille véhicules (1930- 1972) bichonnés et en ordre de marche sont attendus place Tourny pour rouler des mécaniques, conduits par des passionnés arrivés de toute la France.

MISS PIN-UP A LE LOOK

Les rendez-vous traditionnels, comme le marché fermier du samedi matin, jouent le jeu pour se fondre dans l’ambiance. Parade automobile et déambulation en cortège sur les boulevards, défilé de mode, démonstrations et concours de danse, disc-jockey vintage, concours junior, concours d’élégance humoristique, rassemblements Hot Rod (1900-1950) et Ford Mustang, brocante, parade fanfare majorette, marché gourmand très swing, stands de coiffure et maquillage, et même reconstitution d’un camp militaire américain et matériel agricole ancien : le ton est donné pour que chacun entre à sa façon dans ce charmant délire.

Les boutiques et les restaurants se mettent bien sûr au diapason, vitrines débordant de codes des époques concernées. Les groupes locaux s’installent au coin de la rue ou dans le kiosque à musique, où les orchestres ont fait danser plus d’une génération, pour jouer des airs d’après-guerre et standards de jazz susceptibles de faire courir des fourmis dans les jambes.

©VintageDays

TENDANCE AU RÉEMPLOI

Il est encore temps de retrouver une robe à pois et des bretelles colorées dans ses armoires avant de filer vers Périgueux. Sinon, les étals de stands spécialisés fourniront tout ce qu’il faut : la tendance de la seconde main et du réemploi s’y confirme chaque année, qu’il s’agisse de vêtements ou de décoration.

Au fil des éditions, l’enthousiasme communicatif des participants s’est fait connaître et la manifestation s’est hissée au premier rang des événements français dans sa catégorie avec un programme varié et festif, et des retombées locales bienvenues pour lancer l’arrière-saison touristique.

C’EST NOUVEAU

  • Vintage racing à Coursac. Les fans de voitures peuvent visiter des voitures exposées le samedi et le dimanche, avec démonstration de métiers vintage de 10 h à 18 h : monoplaces, barquettes et type barquettes, voitures de course, voitures coursifiées (1900-1985), et motos (1900 -1970). Avec des « montées historiques » les après-midis, sur route fermée et sécurisée (2 km, vers Razac). Le samedi, soirée Guinguette avec animation musicale et repas.
  • Vintage Bike à Chancelade. Ce rassemblement Néo Rétro et Harley Davidson à l’espace sportif de Chercuzac, samedi et dimanche. Exposition de motos (scramblers, bobbers, choppers, customs), espaces Harley Davidson, voitures anciennes, concessionnaires motos. Soirée guinguette ici aussi le samedi.
  • Vintage Air Cooled à Trélissac. Un rassemblement Porsche/Volkswaggen AirCooled (refroidissement par air) à l’Espace Liberté Franck Grandou. Exposition de véhicules, un espace par marque, un espace combi. Et soirée guinguette le samedi…