Couverture du journal du 25/01/2023 Le magazine de la semaine

Sodex en transition énergétique

Avec une vente sur deux en véhicule électrique ou hybride, Sodex Bayonne réussit plutôt bien la transition énergétique du secteur automobile. Grégory Chalés, directeur de cette concession du groupe Autodefi, doit également accompagner son équipe dans la transformation du groupe Stellantis.

La Fiat 500 meilleure vente de Sodex @DR

« Un véhicule à succès est toujours porteur », se réjouit Grégory Chalés à propos de la FIAT 500. Ce modèle réalise en effet presque la moitié des ventes de véhicules neufs de la concession et figure parmi les véhicules électriques les plus vendus en France. Implantée à Bayonne, la société Sodex distribue quelques-unes des marques du groupe Stellantis que sont FIAT, FIAT Professionnal, Alfa Romeo et Abarth. Presque 500 véhicules neufs et 500 véhicules d’occasions ont été vendus en 2022. « En juin dernier Sodex Bayonne a été choisie par Stellantis pour distribuer la marque Opel sur la Côte basque », ajoute Grégory Chalés. Depuis octobre 2018, cette concession automobile implantée à l’entrée de Bayonne appartient au groupe Autodefi fondé par Éric Perret en 2011. Basé à Lescar, Autodefi détient les concessions Navarre Auto de Lescar et de Pau, Milano Automobiles de Dax et de Mont-de-Marsan.

Pour les concessionnaires, la transition énergétique implique des investissements, de la formation et un nouveau service après-vente

Grégory Chalés ©V.Biard

La FIAT 500e comme meilleure vente
Pour Grégory Chalés, la transition du marché de l’automobile vers l’électrique est incontestable depuis environ deux ans. La moitié des ventes de Sodex concerne aujourd’hui des véhicules électriques ou hybrides avec la FIAT 500e comme meilleure vente. Mais cette transition énergétique du marché de l’automobile n’est pas sans effet pour les concessionnaires. Il leur a fallu investir dans des installations et équipements spécifiques à l’électrification du parc, former leurs collaborateurs à la révolution de leurs métiers et ajuster leurs prestations d’après-vente à des véhicules ne nécessitant ni vidange ni changement de filtres à carburant. Avec un marché français de l’automobile en baisse de 8 % par rapport à 2021, la performance commerciale se construit sur des modèles à succès mais aussi, et surtout, avec une équipe efficace. « L’objectif est de gagner la confiance et la fidélité de nos clients par notre professionnalisme », affirme Grégory Chalés. Placer sa trentaine de collaborateurs dans les meilleures conditions opérationnelles est la mission que qu’il se fixe chaque jour.

Né de la fusion des groupes Fiat Chrysler Automobiles et Peugeot Citroën Opel, le groupe Stellantis vise 70 % de véhicules électriques en 2030

Un secteur économique en mutation
Avec la fusion des groupes FCA (Fiat Chrysler Automobiles) et PSAO (Peugeot Citroën Opel) créant le super groupe Stellantis en janvier 2021, le secteur de la distribution automobile est en pleine réorganisation. Stellantis, c’est aujourd’hui quinze marques automobiles dont 31 modèles électrifiés en 2023. Pour les concessionnaires comme Sodex, « c’est une adaptation aux nouvelles politiques commerciales et des métiers en mutation », reconnaît Grégory Chalés. Ce printemps, Stellantis a présenté « Dare Forward 2030 », son premier plan stratégique à long terme visant notamment 70 % de véhicules électriques vendus en Europe en 2030. Stellantis a également annoncé la réorganisation de son réseau de concessions en Europe pour juillet 2023. Les négociations sont en cours avec les représentants des concessionnaires des marques du groupe car il reste beaucoup d’incertitudes. Les nouveaux accords devraient être mis en place en France en 2024. En attendant, Grégory Chalés attend les lancements de 5 nouveaux modèles électrifiés en 2023 et se concentre sur l’accueil et la satisfaction de ses clients.

Les ventes d’automobiles encore en baisse en 2022

En France en 2022, il s’est immatriculé 1,529 million de voitures neuves soit 7,8 % de moins qu’en 2021 et 7,3 % de moins qu’en 2020, deux années historiquement basses. En comparaison des 2,214 millions d’immatriculations de 2019, c’est une baisse de plus de 680 000 ventes soit l’équivalent de trois mois d’activité habituelle. Le marché français se rapproche des 1,48 million d’immatriculation de 1975, la pire des 50 dernières années, et s’éloigne des 2,309 millions de 1990, l’année record.

Annonces légales

Vos annonces légales au meilleur prix dans toute la France.

Je publie mon annonce légale

Formalités juridiques

Soulagez vos équipes et libérez du temps pour des travaux à forte valeur ajoutée

Vos formalités juridiques