Couverture du journal du 22/05/2024 Le nouveau magazine

Agen, un plateau d’imagerie flambant neuf

C’est en plein cœur de l’opération Octobre Rose, dédié au dépistage du cancer du sein, que le groupe Elsan Imagerie 47 a inauguré son pôle de sénologie du centre de radiologie de la Clinique Calabet à Agen qui dispose de deux mammographes.

imagerie

© D. R.

La rentrée 2023 est fructueuse pour le groupe Elsan à Agen ! Après la pose de la première pierre des travaux d’agrandissement d’une deuxième IRM (imagerie par résonance magnétique) attendue pour janvier 2024 sur le site de la clinique Esquirol-Saint-Hilaire le 6 septembre dernier, les équipes médicales, paramédicales et administratives d’Elsan Imagerie 47 ont inauguré, pendant Octobre Rose, le pôle de sénologie (spécialité qui permet de prévenir, dépister et soigner les pathologies du sein) du centre de radiologie de la Clinique Calabet. Un investissement qui intervient dans le cadre du Plan Régional de Santé (PRS) de Nouvelle-Aquitaine 2018/2028 ayant pour objectif « d’améliorer l’état de santé de la population, faciliter l’accès aux soins, lutter contre les inégalités et inclure les patients dans leur parcours de soins ».

 

Equipements dernier cri

À Agen, ce nouveau plateau d’imagerie est équipé de deux mammographes avec tomosynthèse (technique d’imagerie qui, appliquée à la mammographie, permet d’obtenir un cliché numérique reconstitué en trois dimensions à partir d’images du sein obtenues sous différentes coupes/projections). Un de ces appareils propose un réglage d’auto-compression permettant à la patiente de gérer elle-même le degré de compression, un confort non-négligeable pour les patientes qui craignent ou supportent mal la mammographie. Deux échographes dédiés à la sénologie complètent l’équipement de diagnostic et permettent la réalisation de micro biopsies mammaires (prélèvements de fragments tissulaires du sein) sous échographie. Cet équipement est également complété d’un densitomètre dédié à la recherche d’ostéoporose (maladie des os caractérisée par une détérioration du tissu osseux qui touche une femme sur trois après la ménopause).

L’installation du deuxième mammographe a permis une nette amélioration des délais d’attente pour cet examen 

imagerie

© D. R.

Délais fortement raccourcis

« L’installation du deuxième mammographe a permis une nette amélioration des délais d’attente pour cet examen. Il est aujourd’hui d’un mois pour une mammographie réalisée dans le cadre du dépistage organisé et de 3 à 5 jours en cas d’urgence. Le délai de seconde lecture a lui aussi repris son rythme, il faut compter 2 à 3 semaines » souligne le Dr Jean-Claude Castel, radiologue de la femme et sénologue sur les deux centres d’imagerie. Ainsi, en 9 mois, plus de 8 400 mammographies ont été réalisées sur le site de la clinique Calabet. En plus d’un nouveau mammographe, le pôle de sénologie a bénéficié également d’un vaste plan de rénovation de tous ses espaces dédiés aux patients ainsi qu’aux professionnels. Des bornes, en place depuis peu, offrent également un accueil plus accessible et plus rapide.