Couverture du journal du 14/02/2024 Le magazine de la semaine

Ariège : destination ski aussi !

Les six stations des Pyrénées Ariégeoises accueillent les skieurs avec des pistes ouvertes à la fois aux débutants et aux plus expérimentés. Avec des activités toujours plus originales, la destination ski se mue aussi en destination montagne.

Ariège ski © Acrofilm

© Acrofilm

Avec leurs 193 km de pistes, les Pyrénées Ariégeoises entament la saison hivernale avec enthousiasme. Les 6 stations accueillent les skieurs de tous niveaux, des plus débutants aux plus expérimentés. À Ax-3-Domaines, les amateurs de glisse les plus avertis peuvent tester la Tute ou tremplin, une piste noire puis rouge qui offre de fortes sensations. Dans la même veine, à Guzet, la piste noire Freychet offre une vue panoramique sur les sommets alentour. Les débutants ne sont pas en reste, la station d’Ascou propose de leur apprendre le ski gratuitement et en un week-end. Ce dispositif ouvert à tous comprend un nombre de places limité.

Les activités prennent de la hauteur

Une nouvelle vue panoramique a été installée à Ax-3-Domaines, au Saquet à 2 100 mètres d’altitude. Elle est à la fois accessible aux skieurs et aux piétons. Dans la même station, le restaurant du Louzat crée l’événement avec des soirées en altitude et une vue imprenable sur les Pyrénées depuis la terrasse. La redescente se fait à ski encadré par des pisteurs et des motoneiges. Dans la station de Guzet, un instructeur propose de coupler glisse et parapente. Avec son parapente biplace, le décollage s’effectue face au massif du mont Valier ou depuis le cirque de Cagateille.

Golf et traîneau à cheval

Pour d’autres expériences sans chausser les skis, le site nordique de Beille accueille un golf sur neige de neuf trous à 2 000 mètres d’altitude. Cette activité originale est mise en place pour fêter la fin de saison. À Roumengoux, Sylvain Salaméro, un éleveur de chevaux mérens et castillonais propose du ski-joëring, une activité ludique où le cheval tire le skieur. Pour les plus aventureux, sur le plateau de Beille, des nuits originales en igloo ou sous une yourte sont possibles dans le village nordique Angaka, avec découverte du traîneau à cheval et des raquettes nocturnes au programme. Et, pour ceux qui préfèrent les activités plus cosy, direction les Bains du Couloubret, qui, avec leurs bains chauds et froids, offrent aussi de nouveaux soins dont de la réflexologie plantaire.

Les stations de l’Ariège en chiffres :

  • 544 833 journées ski par an
  • 658 jours d’ouverture cumulés
  • 46 emplois permanents
  • 355 emplois saisonniers