Couverture du journal du 22/05/2024 Le nouveau magazine

Hautes-Pyrénées – Filière hydrogène : le projet d’Alstom retenu

Atteindre la neutralité carbone pour les industries fortement émettrices et la mobilité lourde est un objectif de plus en plus concret en Europe.

Alstom

Pour Alstom, l'hydrogène décarboné est l'avenir des trains ©DR

Atteindre la neutralité carbone pour les industries fortement émettrices et la mobilité lourde est un objectif de plus en plus concret en Europe. Quinze pays se sont inscrits dans un PIIEC, projet important d’intérêt commun, qui soutient la recherche, le développement et le déploiement industriel de technologies liées à l’hydrogène décarboné. La France entend bien devenir leader et le 28 septembre, Élisabeth Borne a annoncé que l’État allait investir 2,1 milliards d’euros dans la création d’usines dans sept régions du territoire, des crédits publics qui seront accompagnés par 3,2 milliards d’euros d’acteurs privés. Sur les 41 projets retenus par la Commission européenne, dix sont français et vont représenter la « Filière hydrogène ». Avec sa feuille de route pour concevoir les matériels roulants « zéro émission », Alstom en fait partie. Parmi les quatre sites concernés, celui de Tarbes où sont développées les chaînes de tractions est pleinement engagé dans cette véritable reconquête industrielle.