Couverture du journal du 22/05/2024 Le nouveau magazine

Les Forges de Tarbes : production triplée

Boostée par le ministère de la Défense, la filiale d’Europlasma spécialisée dans la conception de corps creux utilisés dans l’armement intensifie le rythme de sa production.

Forges de Tarbes

Les Forges de Tarbes vont tripler la production de corps creux destinés à l'armement ©DR

Elles ont changé de nom en 2021 mais leur savoir-faire, unique en France, perdure. Les Forges de Tarbes, anciennement Tarbes Industry, s’apprêtent à connaître une accélération de leur production avec l’agrément du Ministère de la Défense pour exporter des corps creux de gros calibre qui seront utilisés dans la fabrication des obus de 155 mm. Une décision qui va intensifier le rythme de l’entreprise des Hautes-Pyrénées dont la capacité de production passera de 40 000 pièces à 95 000 en 2024 et 120 000 en 2025. L’augmentation se fera de façon progressive au cours des trois prochaines années et elle induit un investissement de 7M€ pour l’assurer. Elle s’inscrit dans une vraie dynamique puisqu’en octobre dernier, les Forges de Tarbes avaient annoncé une commande de 30 000 corps creux, représentant un chiffre d’affaires de 8M€. Ce fleuron de l’industrie française assure « conserver une capacité de conquête et de diversification dans un marché en très forte croissance, contraint par l’absence de disponibilité en matière de forge ».

UNE RELANCE EXCEPTIONNELLE

Pour le site tarbais, qui a connu des années noires, le rebond est magistral. Il y a deux ans, il a bénéficié d’une reprise ambitieuse par le groupe français Europlasma et en devenant une de ses filiales, l’usine implantée sur le site de l’Arsenal bénéficie d’une relance exceptionnelle. Seule forge de France capable d’assurer la production de corps creux qu’on retrouve par exemple dans les chars Leclerc et les canons Caesar, elle fournit les industriels de la défense terrestre et navale. En parallèle, Europlasma, spécialiste du traitement et des déchets dangereux, de la valorisation matière et de la décarbonation, poursuit son désendettement. Le groupe vient d’annoncer une augmentation de capital inhérente à l’exercice de bons de souscriptions d’actions par le fonds Global Finance Opportunities. Le montant s’élève à 5 000.000 € par émission de 5 00.000 actions ordinaires au prix d’1 euro. La créance restante détenue à ce jour par le fonds Environmental Performance Financing est désormais de 1,3 M€, avec cette opération Europlasma préserve sa capacité de financement pour continuer à développer sa stratégie de développement. Nul doute que le site Tarbais en profite déjà.