Couverture du journal du 06/06/2024 Le nouveau magazine

Management : booster les relations

Basée à Périgueux, Marion Malaussena-Drosson est facilitatrice relationnelle. Elle aide managers et employés à s’épanouir au travail en créant un environnement à la fois sécurisant et sécurisé. Elle vient de sortir le tout premier livre sur ce sujet.

Marion Malaussena-Drosson management

Marion Malaussena-Drosson © Loïc Mazalrey - La Vie Economique

La Vie Economique : En quoi consiste la facilitation relationnelle ?

Marion Malaussena-Drosson : « On accompagne les personnes dans toutes les sphères de la relation que ça soit dans le milieu privé ou de l’entreprise. L’objectif, c’est de faire en sorte que les relations soient assez sécurisantes et sécurisées pour que chacun puisse s’épanouir et trouver du sens, tout en prenant soin de la relation. On dit toujours 1 + 1 = 3 : il y a vous, moi et notre espace. Le facilitateur se concentre sur cet espace relationnel entre les gens. On rend aux personnes leur pouvoir individuel et collectif. C’est important de prendre soin du climat relationnel et qu’il soit sain, cela apporte de l’engagement, de la motivation, de la coopération… À l’inverse, un climat dégradé, ce sont des freins au changement, des arrêts-maladies, des bruits de couloirs, un repli sur soi… »

LVE : Quelle méthode de travail utilisez-vous ?

M. M.-D. : « Je suis allée me former en Suisse, avec la méthode Imago [Ndlr : une méthode qui met l’accent sur les relations entre les personnes, en utilisant la psychologie du conseil]. Je pense que je suis la première facilitatrice relationnelle qui utilise cette méthode en France. Avec cette méthode, en cas de conflit, la première étape pour les managers, c’est un temps d’écoute individuel. C’est rare, et important que la personne se sente entendue. Cela permet souvent de désamorcer la situation. Ensuite, on fait dialoguer les deux personnes, et on fait dire à l’autre comment on a vécu la situation de son côté. Cela rend curieux de ce que l’autre vit, et c’est fort car le récepteur peut ainsi comprendre l’autre. »

LVE : Avez-vous remarqué de nouvelles dynamiques dans les entreprises et dans la relation employés-employeurs ?

M. M.-D. : « Le paradigme du travail change. Les gens ont désormais besoin de plus de sens au travail, notamment les jeunes générations. Leurs critères dans la recherche de travail sont totalement différents. Et tous ces changements, le manager y est confronté. On ne peut plus aujourd’hui être dans un management autoritaire. Ce métier de facilitatrice relationnelle trouve tout son sens aujourd’hui. Les entreprises se rendent compte qu’elles ont de plus en plus de mal à recruter, fidéliser les salariés, et ont souvent du mal à comprendre les attentes des employés. »

Je conseillerais au manager de se connaître lui-même et d’être curieux du quotidien de ses collaborateurs

LVE : Quel est le sens de votre livre ?

M. M.-D. :  « La cible du livre, ce sont les managers, et c’est un poste difficile puisqu’il est charnière, entre la direction et les employés. Il y a une partie théorique d’une trentaine de pages. Elle est beaucoup entrecoupée de « et vous ? » qui s’adresse au manager pour qu’il puisse en quelques sortes s’auto-évaluer. Cette partie donne des clefs relationnelles très simple et concrètes. Puis, dans la deuxième partie, je décris dix situations pratiques, que j’ai vécues lors de mes interventions en entreprises, du type : apaiser une équipe, sortir de la plainte, travailler en équipe… à chaque fois, je décris les problèmes, les enjeux, le résultat, comment faire pour l’adapter dans son équipe… Je donne des pistes avec des propositions d’outils. En bonus, il y a quatre petits chapitres sur des thèmes complémentaires comme la préparation de l’arrivée ou du départ d’un collaborateur par exemple. »

LVE : Quels conseils donneriez-vous à un manager et à un salarié ?

M. M.-D. : « Pour le manager, de se connaître lui-même, de la façon dont il se positionne dans son travail et surtout d’être curieux de comment le quotidien se passe pour ses collaborateurs. Du côté des salariés, il faut avoir conscience de ses besoins et de pouvoir l’exprimer pour se sentir bien dans son travail. »

LVE : Comment en êtes-vous venue à exercer ce métier ?

M. M.-D. : J’ai une formation de juriste, et j’ai aussi été manager d’une équipe de 35 personnes, donc je sais de quoi je parle, je ne suis pas hors-sol. Puis j’ai découvert la méthode Imago qui, au départ, s’adresse aux relations de couple. Avec mon mari on s’y est intéressés, puis formés et j’ai vu le potentiel dans le milieu professionnel. C’est comme ça que j’en suis venue à écrire un livre : il y en avait beaucoup pour les couples, mais aucun pour les entreprises, alors je l’ai fait ! »

MANAGEMENT

© D.R.

Pratique : Créer un climat relationnel sécurisant au travail Editions Eyrolles, collection Livres outils.