Couverture du journal du 06/04/2024 Le nouveau magazine

Saison touristique – Un été sans nuages ou presque

La quasi-totalité des 143 établissements de tourisme interrogés par la CCI Bayonne Pays basque se déclare satisfaite de la saison estivale. Mais avec l’inflation qui a impacté leur activité, seule la moitié des professionnels envisage les six prochains mois avec sérénité.

saison

Guéthary et la Rhune ©F.Berland

L’enquête de conjoncture sur la saison estivale des entreprises du tourisme du Pays basque a été menée du 25 septembre au 1er octobre 2023. C’est sur leur perception de leur activité d’avril à septembre 2023 ainsi que sur leurs perspectives pour les 6 prochains mois que 143 entreprises ressortissantes de la CCI Bayonne Pays basque ont répondu à un questionnaire en ligne. A noter que cette enquête s’insère à une enquête équivalente menée à l’échelle de la Nouvelle-Aquitaine avec un total de 2 068 réponses. Dans cette région, la filière touristique s’appuie sur 142 000 emplois et génère plus de 12 milliards d’euros de dépenses directes.

Une bonne saison pour 95 % des professionnels

Au Pays basque en 2023, le tourisme a généré 2,2 milliards d’euros de retombées économiques selon l’agence départementale du tourisme des Pyrénées-Atlantiques. Avec 74 % des établissements interrogés dans le cadre de l’enquête de la CCI, la Côte basque génère l’essentiel de l’activité touristique. Et dans cette enquête les restaurants (38 %) et les hôtels (33 %) représentent la majorité des établissements interrogés suivis par les campings (14 %) et les cafés (5 %). Au Pays basque 95 % des professionnels du tourisme sont satisfaits de la saison estivale 2023 contre 76 % en Nouvelle-Aquitaine.

La clientèle néerlandaise en hausse

Si la fréquentation globale est restée stable pour 61% des répondants à l’enquête, en hausse pour 10 % mais en baisse pour 25 %, c’est presque uniquement une clientèle française (89 %) qui a fréquenté le Pays basque d’avril à septembre 2023. Mais la clientèle étrangère, aussi minime qu’elle soit, était en hausse dans 47 % des établissement interrogés, stable pour 36 % et en baisse pour 16 % d’entre eux. Les principales clientèles étrangères sont venues d’Espagne (80 %), de Belgique (53 %), de Grande-Bretagne (52 %), d’Allemagne (51%) et des Pays-Bas (48%). Cette dernière nation a été jugée la plus en progression (51%) devant l’Allemagne (43 %), les pays scandinaves (41%) et les Etats-Unis (36 %). En revanche les clientèles espagnoles (19%) et italiennes (19 %) mais aussi américaines (15 %) et britanniques (14 %) se sont fait plus rares selon les hôteliers et les restaurateurs.

Les réservations de dernière minute et les recherches de promotion ont été en hausse

Davantage de réservations de dernière minute

Déjà constatée l’année passée, l’enquête de la CCI Bayonne Pays basque note, pour la saison d’été 2023, une hausse globale de 53 % des réservations de dernière minute. Cette tendance ayant été particulièrement repérée dans les hôtels (83 %). Autre comportement des consommateurs remarqué cette saison : la recherche de promotions en hausse de 52 %. Si la durée des séjours des clients reste stable pour 53% des responsables d’établissements interrogés, ils sont tout de même 34% à en constater une baisse. Cette diminution de la durée des séjours s’est accompagnée d’une diminution des dépenses des vacanciers constatée par 55% des professionnels du tourisme.

Chiffre d’affaires satisfaisant

Comparé à la saison précédente, 42 % des professionnels du Pays basque évoquent une hausse de leur chiffre d’affaires réalisé lors de l’été 2023 et 42 % témoignent d’un chiffre équivalent tandis que 16 % d’entre eux ont constaté une baisse. Pour 52 % des interrogés de cette enquête de conjoncture, la hausse des prix a eu un impact sur la fréquentation de la clientèle française et sur la durée de son séjour. Mais pour 75 % des professionnels du tourisme, l’inflation n’a pas eu d’impact sur la fréquentation étrangère. La moitié des professionnels du Pays basque se disent confiants sur les perspectives d’avenir, 29 % peu confiants, 2 % pas du tout confiants et 19% ne se prononcent pas.

 

Tempête sur la Toussaint

Selon l’Agence départementale du tourisme Pays basque & Béarn, la fréquentation touristique du département des Pyrénées-Atlantiques lors des vacances de la Toussaint a été en baisse de 10 % par rapport à 2022. Davantage ravageuse sur le nord-ouest du pays, la tempête Ciaran a impacté la France quelques jours en plein milieu de la période de vacances du 21 octobre au 5 novembre. Résultat : la baisse de la fréquentation touristique pour le littoral basque a été estimée à -18 % pour ces dernières vacances de la Toussaint.