Couverture du journal du 21/06/2024 Le nouveau magazine

TIL : l’essence du tilleul

Dans le domaine familial de La Meynardie, à la Coquille, les sœurs Polette ont créé TIL, une marque de cosmétiques à base de tilleul, le résultat de collaboration avec des grands du métier et de trois ans de R & D.

Odile et Sylvie Polette til

Odile et Sylvie Polette © TIL

D’un patrimoine familial, les sœurs Polette ont créé un véritable business. Enfants, elles ont grandi à l’ombre des tilleuls du domaine de La Meynardie, dans le village de la Coquille, niché cœur du Périgord Vert. Une centaine d’arbres de près de deux siècles, sous lesquels elles jouaient petites. Une fois adultes, leurs amis s’extasiaient de leur beauté et vantaient l’apaisement qu’ils apportaient.

L’Oréal, Helena Rubinstein, Carita…

TIL puise ses racines dans cette histoire. Les tilleuls et leurs vertus intriguent Odile, qui travaille dans le domaine de la cosmétique. Au service marketing des produits soin chez L’Oréal, puis au sein de la marque Helena Rubinstein, et à la direction du marketing international de Carita, Odile est séduite par les produits cosmétiques, leurs textures, la recherche scientifique, l’histoire des marques… Sa sœur, Sylvie, suit exactement le même parcours, dans la parfumerie : Saint Laurent, Rochas, Jean-Paul Gaultier… “Je suis la crémière, elle la parfumière”, sourit malicieusement Odile. Leur troisième sœur, Dominique, est elle aussi actionnaire de TIL.

© TIL

© TIL

Des vertus anti-âge

Fortes de leurs expériences, les deux sœurs lancent une étude complète pour connaître les bienfaits des arbres de leur domaine. “Je découvre que c’est une plante médicinale depuis longtemps, et elle a un parfum extraordinaire, forcément, je me demande ce que ça peut faire sur la peau.” Pendant des mois, en 2018, les bourgeons, rameaux, fleurs et feuilles des tilleuls partent en analyses auprès du leader de la biotechnologie végétale en France, qu’Odile connaît bien. Résultats : “Il m’a appelé et dit : tes tilleuls, qu’est-ce qu’ils dépotent”. Elle renchérit : “on découvre à nos arbres des vertus hydratantes, anti-inflammatoires, antioxydantes… De quoi faire un anti-âge complet”. Le projet des sœurs Polette a été soutenu par l’incubateur Les premières à Paris, et a obtenu des subventions de la Région Nouvelle-Aquitaine, et l’aide de la BPI de la Dordogne. C’est ainsi que la SAS TIL est née officiellement, en 2021, avec le soutien de plusieurs business angels, dont très peu sont issus du domaine de la cosmétique.

Le site Internet de la marque représente 60 % des ventes

Le Tiliactiv4®

Après près de trois ans de Recherche et Développement pour extraire les extraits actifs de la plante, et élaborer les produits avec du tilleul frais, TIL est lancée, avec l’aide d’une quinzaine d’actionnaires français dont l’ancien directeur commercial de Shiseido. Tout est récolté à la propriété – deux arbres ont suffi pour la production 2023 -, immédiatement congelé ; puis la matière est récupérée par cryoextraction et concentrée. “De là, un actif, composé des quatre parties du tilleul, est créé : il est au centre de tous nos produits.” C’est l’entreprise française spécialisée dans la biotechnologie Greentech SA qui a extrait l’actif, baptisé le Tiliactiv4®.

© TIL

© TIL

La peau, le corps et l’esprit

Désormais, la gamme de TIL compte onze produits – son nombre a doublé depuis le lancement -, basés sur trois piliers qui fondent la philosophie de la marque : les cosmétiques – la peau -, les compléments alimentaires — le corps -, et les parfums – l’esprit. Ces derniers ont été créés par Francis Kurkdjian, directeur de la maison parfum de Dior. Les produits cosmétiques quant à eux ont été testés et TIL a été accompagnée par un ancien directeur de la R&D chez Clarins pour l’élaboration.

Le produit fini est made in Dordogne, à Saint-Astier où une usine fabrique, conditionne et expédie tout

Fabriqué en Dordogne

“Pour nos produits, on a recherché du clean (sans ingrédients controversés, N.D.L.R.), de l’ultra sensoriel avec des odeurs et des textures agréables, et une efficacité”, déclare Odile. Résultat, toutes les formules de TIL sont de 96 à 100 % d’origine naturelle. Le produit fini est made in Dordogne, à Saint-Astier où une usine fabrique, conditionne et expédie tout.

Pour 2024, l’entreprise espère sortir un nouveau produit dans sa gamme : le sérum, mais surtout étendre sa zone de commercialisation. Actuellement, le site Internet de la marque représente 60 % des ventes, et mise sur la distribution en grands magasins comme le BHV Marais, ou encore les galeries Lafayette de Bordeaux, Haussmann ou des Champs-Élysées. Cette année, TIL part à la conquête du Benelux notamment. L’entreprise envisage également une levée de fonds pour continuer de s’étendre à l’export avec l’aide d’un commercial qui serait recruté. Odile Polette brigue l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, le Royaume-Uni, et même les pays de l’Est.