Couverture du journal du 22/05/2024 Le nouveau magazine

Un « breakee » pour sauver des vies

Conçu pour briser les vitres des autocars afin d’évacuer rapidement les fumées et les passagers en cas d’accident, le marteau électronique d’urgence de la société Aguila Technologies est officiellement lancé. Déjà primée, cette innovation offre des perspectives de développement considérables.

breakee

Rémy Mokhtari et Hubert Forgeot ©V.Biard

Baptisé « Breakee », c’est un boitier fixé au milieu des vitres des issues de secours d’autocars. En cas d’incendie et d’envahissement de fumées toxiques dans l’habitacle, ce marteau électronique d’urgence brise la vitre d’un autocar sans projection de verre. L’évacuation des passagers est alors grandement facilitée car les issues de secours sont dégagées et aussi parce que les fumées toxiques et aveuglantes s’échappent de l’habitacle. Le Breakee est la version technologique du marteau brise-vitres obligatoire dans les autocars mais hélas trop souvent volé par des usagers sans scrupules.

Le souvenir de Puisseguin

C’est le terrible accident de car de Puisseguin, en Gironde, survenu le 23 octobre 2015 qui est à l’origine de la conception de ce marteau électronique d’urgence. 43 personnes avaient péri dans l’incendie d’un autocar causé par une collision avec un camion semi-remorque. Le choc avait provoqué l’embrasement des deux véhicules. Pris au piège dans le car rapidement envahi par les flammes et des fumées toxiques, les passagers étaient morts brûlés vifs ou asphyxiés. « A Puisseguin tous les marteaux étaient présents et aucun n’a été utilisé », déplore Hubert Forgeot, patron d’Aguila Technologies.

Sans concurrent direct, homologué, protégé par des brevets internationaux, le Breakee est prêt à être commercialisé

Avec le SDIS 33 et le ministère des Transports

Après la tragédie de Puisseguin, Aguila Technologies avait été sollicitée par différents organismes liés à la sécurité routière pour participer à des groupes de travail et notamment avec le SDIS 33 et le ministère des Transports. L’objectif était d’imaginer des solutions permettant l’amélioration de l’évacuation des fumées et des personnes en cas d’accident. « Nous avons développé une technologie présente en permanence et à longue durée de vie, facilement identifiable par les passagers et signalée par une indication sonore », raconte Hubert Forgeot.

©Aguila Technologies

Trophée d’innovation de la Sécurité routière

En coopérant d’abord avec des acteurs du vitrage et de l’autocar, l’équipe d’Aguila Technologies a conçu ce marteau électronique d’urgence déclenchable par le conducteur ou par chaque passager. Interconnecté avec le conducteur qui dispose d’un système de contrôle à distance, le Breakee peut être connecté à tous les autres capteurs du véhicule et notamment aux capteurs de fumée. En 2020, ce marteau électronique a été primé au trophée d’innovation de la Sécurité routière. Avec bientôt des législations internationales renforçant la sécurité des autocars, le Breakee est idéalement conçu.

Bientôt présenté au Busworld Europe Bruxelles

Sous la responsabilité de Rémy Mokhtari, les trois dernières années de travail ont été consacrées à une collaboration avec les opérateurs de transport pour adapter la technologie à leurs contraintes comme la maintenance et la formation des conducteurs. Sans concurrent direct, homologué, protégé par des brevets internationaux, le Breakee est dorénavant prêt à être commercialisé. Fabriqué essentiellement au Pays basque et avec des fournisseurs de Nouvelle-Aquitaine, il sera lancé officiellement au Busworld Europe Bruxelles, le salon mondial des autocars organisé dans la capitale belge du 7 au 12 octobre.

2% du coût global d’un véhicule

Un autocar assure des transports interurbains ou des trajets longue distance avec des voyageurs assis tandis qu’un autobus est spécialisé dans le transport urbain à vitesse réduite avec des passages assis et debout. Hubert Forgeot vise d’abord le parc français des autocars qu’il estime à presque 100 000 véhicules. Deux types de clientèles sont définies par Aguila Technologies : les constructeurs d’autocars et les opérateurs de transport. Le Breakee peut-être vendu ou loué pour un tarif de l’ordre de 2% du coût global d’un véhicule d’après Hubert Forgeot. Avec des tarifs d’autocars neufs de 150 000 à 300 000 euros, le Breakee sera donc commercialisé quelques milliers d’euros.

Tech for life

L’activité d’Aguila est la conception de systèmes embarqués du logiciel à l’environnement mécanique et mécatronique qui vont permettre à l’électronique de fonctionner », résume Hubert Forgeot. Créée sur le technopôle Izarbel de Bidart en 2009, Aguila Technologies y emploie aujourd’hui une vingtaine de personnes et possède son propre bâtiment depuis un an. Partageant son activité entre l’ingénierie médicale, des applications pour le maritime (avec notamment une filiale au Sénégal) et la sécurité routière, la société répond à des problématiques clients avec des tech for life, des technologies pour sauver des vies ou améliorer des métiers.