Couverture du journal du 20/04/2024 Le nouveau magazine

Wikicampers, sur la route du tourisme collaboratif

Dirigée par Marion Woirhaye à Bidart, la start-up Wikicampers est une plateforme de location de camping-cars. Le succès de cette entreprise raconte l’évolution du web des dix dernières années et témoigne aussi des changements de mentalité des consommateurs.

Wikicampers, Marion Woirhaye

Marion Woirhaye, Wikicampers © Louis Piquemil – La vie économique du Sud-Ouest

Wikicampers est un site Internet de mise en relations entre particuliers. Aujourd’hui, 6 500 propriétaires de camping-cars y proposent leur véhicule à la location. En 2021, pas moins de 76 800 utilisateurs leur ont loué un camping-car spacieux ou un van aménagé de taille plus réduite. Depuis sa création en 2012 par Marion Woirhaye et Fanny Couronné, cette plateforme collaborative n’a cessé de se développer. Son volume d’affaires a été de 35 millions d’euros en 2022. En plus de prélever une commission sur chaque transaction, ce qui représente l’essentiel de son chiffre d’affaires, Wikicampers a développé des services complémentaires. Preuve de sa réussite, l’entreprise fait actuellement construire son propre bâtiment de 850 m2 sur le technopôle Izabel de Bidart

Des smartphones aux objets connectés

L’histoire du succès de Wikicampers raconte aussi l’évolution du web des dix dernières années. Cela paraît court mais à l’échelle d’une technologie popularisée à la fin des années 90, c’est considérable. Cette décennie a vu la généralisation des smartphones, la démocratisation des objets connectés et l’inexorable digitalisation de la consommation. C’est après un voyage de 6 mois en Amérique du Sud que Marion Woirhaye et Fanny Couronné ont eu l’idée de créer Wikicampers. « En 2012, il y avait très peu de sites web utilisables en voyage et pas de smartphone, pas de GPS, pas de Goople maps… », se rappelle Marion Woirhaye.

Preuve de sa réussite, l’entreprise fait actuellement construire son propre bâtiment de 850 mètres carrés sur le technopôle Izabel de Bidart.

Côte basque © Wikicampers

Une start-up créée à Bidart

« L’idée de Wikicampers est venue de la passion des voyages en itinérance que nous avions découverts avec nos parents. A la vingtaine, nous avions l’envie de voyager en van mais les prix d’achat sont élevés alors pourquoi ne pas le louer à des amis qui pourront ainsi financer son entretien », raconte-t-elle. Installées sur la Côte basque pour y suivre les cours du Master Management et ingénierie du sport, les deux amies démarrent le projet Wikicampers au sein de la pépinière d’entreprises du technopôle Izarbel de Bidart. Sans formation web et ne connaissant absolument rien au codage informatique, elles vont néanmoins bénéficier d’un environnement propice aux start-ups mis en place depuis une quinzaine d’années par la CCI Bayonne Pays Basque et l’école d’ingénieurs ESTIA.

L’esprit du web 2.0

Leur culture du voyage mais aussi l’esprit communautaire et collaboratif du web 2.0 ont été les moteurs du projet. Ce qu’on appelle le web 2.0 désigne l’usage du web tel qu’il s’est développé au milieu des années 2000. De simples lecteurs ou spectateurs comme leur permettait la première version du web, les utilisateurs sont alors devenus fournisseurs de contenus contribuant au développement de plateformes collaboratives comme l’encyclopédie en ligne Wikipédia ou les réseaux sociaux comme Facebook. « Le partage de ressources est l’ADN de Wikicampers », confirme Marion Woirhaye.

La culture du voyage et l’esprit communautaire du web 2.0 ont été les moteurs du projet

Le défi de la confiance

Avec près de 400 000 véhicules en circulation, la France serait le deuxième marché européen du camping-car. Convaincre des propriétaires afin de disposer d’un parc de véhicules suffisant pour répondre à la demande locative n’a pas été facile. « Le cap des 500 a été assez long à atteindre », se remémore Marion Woirhaye. « Pour de nombreux propriétaires, un camping-car est l’investissement d’une vie et il faut se positionner en tiers de confiance », affirme-t-elle. C’est avec le groupe Allianz que Wikicampers a développé un contrat sur-mesure adapté à la location entre particuliers. Une fois rassurés, les propriétaires peuvent alors proposer leur véhicule sur la plateforme puis générer un revenu complémentaire d’en moyenne 3 100 euros par an selon les chiffres de Wikicampers.

© Wikicampers

Nouvelle sociologie des vacances

Parce que Marion Woirhaye et Fanny Couronné évoluaient dans l’univers des sports pratiqués en pleine nature, l’usage de minibus aménagés leur était familier. Depuis les années 60 les surfeurs séjournent dans des camping-cars Volkswagen et la généralisation des sports de glisse a contribué à rajeunir la clientèle des camping-cars. Avec l’allongement de la durée des congés payés, la fragmentation du temps de travail induite par les RTT et la mobilité facilitée par les ordinateurs portables et les smartphones, la sociologie des vacances a évolué. Et avec la prise de conscience environnementale, une philosophie de frugalité s’est manifestée. L’usage est alors préféré à l’acquisition, ce qui valorise l’offre de Wikicampers.

Un concept d’innovation sociale

Pour Marion Woirhaye, le concept d’innovation sociale de la location entre particuliers (à l’exemple de la plateforme Airnbnb) a été perçu à partir de 2014. Pour la promotion de leur concept, les deux créatrices ont, dès le début, publié du contenu sur les réseaux sociaux et sur leur blog. Là aussi, le développement de Wikicampers a suivi l’évolution du web avec une prise de conscience de l’importance du marketing de contenu. Puis Marion Woirhaye et Fanny Couronné ont fait appel à l’agence Goodness de Neil McCarthy, un expert du référencement installé aussi à Bidart. « 100 euros par jour en publicité sur Google, cela me semblait énorme mais aujourd’hui nous en dépensons des milliers », rapporte Marion Woirhaye.

Avec la prise de conscience environnementale, l’usage est préféré à l’acquisition, ce qui valorise l’offre de Wikicampers

Séminaire 2022 ©Wikicampers

Partage de la valeur

Avec l’embauche d’une responsable du service client en 2016 comme premier recrutement, la société Wikicampers entame une progression pour compter aujourd’hui 38 salariés. Quand Fanny Couronné a quitté l’entreprise en 2018, Marion Woirhaye lui a rachetée ses parts pour devenir la principale actionnaire de la société au côté d’investisseurs locaux et de business angels qui possèdent 20 % du capital. S’appuyant sur six cadres en charge des ressources humaines, de l’informatique, du marketing, du service client, du service assurance, des finances, Marion Woirhaye dirige seule l’entreprise. Il y a deux ans, elle a institué un plan d’intéressement pour « partager la valeur créée par l’entreprise ».

Implantation en Espagne

Se présentant comme leader du marché français avec une communauté de plus de 340 000 membres, la plateforme Wikicampers dispose de versions en langues anglaise et espagnole mais la grande majorité des utilisateurs sont français. Les outils numériques des dernières années ont été intégrés avec une application permettant un état des lieux numérique du véhicule et des capteurs GPS pour le géolocaliser. Depuis deux ans, Wikicampers propose un service d’achat et vente de véhicules d’occasion mais la grande actualité de l’entreprise concerne son développement international. Cette année, la start-up ouvre son service au départ d’Espagne. C’est la première destination de sa communauté et c’est un marché du voyage à convaincre des avantages de l’économie collaborative.

 

Wikicampers en chiffres

340 000 membres inscrits sur la plateforme
6 500 propriétaires de véhicules en location
3 100 euros de revenus annuels moyens pour la location de son camping-car
76 800 voyageurs partis avec Wikicampers en 2021
85 % des locataires restent en France
15 % se rendent en Espagne, au Portugal et en Suisse
600 camping-cars d’occasion vendus Wikicampers Occasion en deux ans
35 millions d’euros de volume d’affaires en 2022
850 mètres carrés de bureaux en construction sur le technopôle Izabel de Bidart

Le marché des véhicules aménagés en France

Selon les chiffres du Syndicat des véhicules de loisirs (UNI VDL), 90 940 véhicules aménagés se sont vendus en 2022 dont 27 % de véhicules neufs. Le parc des véhicules aménagés pour le loisir se partage entre vans, combis et fourgons définis par leur volume auquel s’ajoutent les camping-cars classés par type de carrosserie (profilé, capucine, intégral). Avec une estimation de 500 000 véhicules aménagés, la France compte parmi les leaders du marché européen. Le profil type des clients de Wikicampers est une famille comprenant deux adultes (35-44 ans) avec 2 enfants dans un profilé ou un fourgon des vacances. La durée moyenne de la location est de 6,5 jours pour un budget de 820 euros.

Un mode de voyage plébiscité par les jeunes générations © Wikicampers