Couverture du journal du 17/07/2024 Le nouveau magazine

Biarritz – Agitateurs festifs

Un « Woodscôte Festival » se tiendra à Biarritz les 28, 29 et 30 juin. Musique, art, skate et surf sont au programme de cet événement lancé par Jordan et Alain Sevellec, un duo père et fils bien connu sur la Côte basque.

Biarritz

Jordan et Alain SEVELLEC, organisateurs du Woodscôte Festival © D. R.

En référence au mythique festival de musique Woodstock organisé aux États-Unis en 1969 et inspirée par l’esprit de liberté de cette période hippie, l’association « BTZ Downhill » organisera son « Woodscôte Festival » plage de la Côte des Basques à Biarritz. On y écoutera de la musique uniquement jouée en live sur les deux scènes que se partageront une quinzaine de groupes, des compétitions de skateboard sur rampe et en descente seront proposées, les vagues de la Côte des Basques accueilleront une épreuve de surf, des sessions de live painting permettront à des artistes de s’exprimer. L’entrée sur le site du Woodscôte Festival sera gratuite mais celles et ceux qui le souhaitent pourront participer à son financement.

Une manif mémorable à Biarritz

« Le mot d’ordre de notre collectif, c’est l’élan de liberté », résume Jordan Sevellec, responsable de l’association BTZ Downhill. Le 30 mai 2021, alors que la France était encore contrainte à des restrictions sanitaires, le jeune homme avait organisé un rassemblement de skateurs avenue de Madrid à Biarritz avec l’idée de tourner une vidéo. Mais avec l’écho des réseaux sociaux, plus d’un millier de jeunes s’étaient retrouvés et avaient bloqué la circulation pour skater tout l’après-midi dans un esprit potache et avec le désir de se libérer des interdictions du Covid. Cette manifestation sauvage (mais pacifique) a valu 1 000 euros d’amende et un stage de citoyenneté à Jordan Sevellec mais aussi, et surtout, une sacrée notoriété dans le milieu des sports de glisse.

L’esprit fun de la glisse

Dans le milieu du surf, le nom de Sevellec est bien connu. Au tout début des années 90, Alain Sevellec, père de Jordan, lançait le salon Glissexpo sur la Côte basque associé à Richard Harnie-Cousseau et Ricardo Musafir. Plus qu’un salon professionnel de l’industrie de la glisse, le Glissexpo est devenu un rendez-vous incontournable de ce style de vie issu de ces sports de glisse californiens et hawaïens. Avec son look de surfeur, son enthousiasme, son humour et son franc-parler, Alain Sevellec a su incarner l’esprit « fun » d’une culture surf alors en pleine expansion. Toujours organisateur d’événements professionnels, il accompagne désormais son fils dans ce premier Woodscôte Festival.