Couverture du journal du 22/05/2024 Le nouveau magazine

Packitoo, le packaging simplifié

La start-up paloise Packitoo, avec sa place de marché numérique du packaging et son configurateur d’emballages en ligne, modernise une industrie en pleine mutation. La jeune entreprise veut faire bouger les lignes, en témoigne sa dernière initiative : la création d’un podcast mettant à l’honneur les acteurs du secteur.

packitoo, thomas othax

Thomas Othax, co-fondateur de Packitoo.

Packitoo, comme nombre d’innovations, est né d’un constat. Celui de Thomas Othax, qui, alors en charge du marketing chez Maison Francis Miot, se trouve confronté à la difficulté de trouver le packaging idéal dans l’océan des emballages proposés par la 8e industrie française. Pour résoudre les problèmes de sourcing, mais également « d’opacité », « de surmarge » ou encore « de repeat », le jeune homme s’associe à Corinne Loustalet, elle-même commerciale dans le métier, avec l’ambition de créer un outil digital destiné à mettre en relation marques et fournisseurs. La place de marché Packitoo naît en 2017, précurseur dans un domaine aux codes très ancrés, où selon Thomas Othax « le besoin de proximité est très rassurant dans le processus d’achat ».

Faciliter le lien entre clients et industriels

La market place guide le client vers les industriels capables de lui fabriquer un emballage sur mesure correspondant à ses besoins. Le tout de manière simplifiée : grâce à un algorithme « de matching », les demandes de la marque sont proposées aux entre- prises les plus pertinentes, qui choisissent ensuite ou non d’éditer un devis. Six mois seulement après la mise en ligne de son outil, la jeune pousse paloise enregistrait 87 000 euros de chiffre d’affaires. Cinq ans plus tard, ce montant est quasiment multiplié par 6, grâce notamment à une autre fulgurance née dans les bureaux palois.

Un configurateur d’emballages en ligne

Si la place de marché était l’idée de départ de Packitoo, Thomas Othax le reconnaît volontiers : le deuxième arrivé dans la famille, nommé Hipe, a quelque peu détrôné son aîné, pesant dans les perspectives de croissance de la start-up. « Il y a eu une prise de conscience des industriels et nous avons décidé de leur proposer une technologie pour leur permettre de prendre leur place en ligne », explique le jeune dirigeant, qui précise que 86 % des acheteurs privilégient aujourd’hui l’expérience d’achat sur Internet.

Hipe se présente comme un configurateur d’emballages en ligne, né en 2019 après deux ans de R&D et 2 millions d’euros d’investissements, directement intégré au site de l’industriel abonné. Le client peut ainsi sélectionner sur le site de son fournisseur un emballage qui lui convient ou bien entrer ses besoins sur mesure (taille du packaging, matière, spécificités…) et en quelques minutes valider sa commande puis payer sa facture. Une transformation des usages et des pratiques qui fait doucement son chemin chez les professionnels du secteur, encore pour beaucoup tournés vers des pratiques plus archaïques.

A la conquête de l’Europe

« Nous arrivons à un moment-clé où le marché se transforme, avec un vrai besoin de flexibilité », remarque Thomas Othax. Changement générationnel, augmentation des devis en phase avec la démultiplication des temps forts commerciaux, hausse de la diversité des emballages… : le secteur doit s’adapter et Packitoo a la prétention de l’y aider. Avec une autre perspective : celle, demain, de pouvoir donner aux clients la mesure de l’impact en CO2 de leur concept. Une réflexion que Thomas Othax porte avec conviction, pour à terme devenir entreprise à mission.

En attendant de franchir cette étape, Packitoo a d’autres ambitions : actuellement, dix fournisseurs d’emballages sont d’ores et déjà équipés de Hipe à l ’image de Mauco-Cartex, Esko ou encore Cartonnages d’Auch. Thomas Othax espère doubler ce chiffre d’ici un an et également conquérir le marché européen. Et le premier épisode du podcast de Packitoo qui s’apprête à sortir fin février pourrait aider à les convaincre. En donnant la parole aux acteurs du secteur, la start-up a pour objectif de donner à ces derniers une certaine visibilité, mais également de continuer à souffler un vent de nouveauté et de modernité sur une industrie en plein tournant.

Packitoo en chiffres

> 500 000 € de chiffre d’affaires sur le dernier exercice

> Une équipe de 11 personnes

> Sur la place de marché :

450 marques clientes et 300 fournisseurs

4 000 projets d’emballages concrétisés

Plus d’un million d’euros de packaging transformés en 2022