Couverture du journal du 14/02/2024 Le magazine de la semaine

Périgord – Un écosystème favorable aux projets

Chaque Soirée Investisseurs, orchestrée par l'Incubateur H24 et Périgord Développement, permet un focus sur la dynamique locale de création d'activités.

H24 START UP, Périgord

© H24

Lors de la rencontre proposée à l’espace Aliénor du Grand Périgueux en fin d’année 2023, Jacques Auzou a déclaré devant les jeunes pousses, accueillies pour pitcher devant un parterre d’investisseurs, qu’il se souvenait des débuts de la Sobeval ou d’Inovelec avec une poignée de salariés. « Tous les espoirs sont permis. Même si on a perdu certains paris, l’essentiel est de conserver ce qu’on a et d’attirer d’autres projets. » Le président de l’agglomération périgourdine est ravi de voir l’Institut du goût acheter les anciens locaux de la Pépinière, à Cré@Vallée, pour continuer de se développer. Et il se félicite de voir des entreprises qui ont réussi aider des porteurs de projets.

Des levées de fonds importantes

C’est tout le sens de cette troisième réunion du club des investisseurs. Raymond Hammel, fondateur de H24, rappelle que 50 porteurs de projets sont déjà passés par cet incubateur et qu’une dizaine de levées de fonds importantes ont marqué des réussites comme celle de Dermoioniq (avec 1 million d’euros), ABC Résidences (2,5 millions d’euros), Greescope (1 million d’euros), Alert’eau (180 000 euros), TIL (une deuxième levée de 250 000 euros après 450 000 au démarrage), RunnrZ (350 000 euros), Odyssio(100 000 euros) sans oublier BioAZ (lire LVE n° 2561) qui a, de plus, remporté un prix national au 25e concours d’innovation i-Lab 2023 (79 lauréats parmi 400 candidats) dans la catégorie Pharmacie & biotechnologies (22 % des distinctions).

Entrepreneurs prometteurs

Pour François Gaumet, coprésident d’Initiative Périgord, « premier partenaire de risque des entreprises », et directeur de Périgord Développement, H24, la pépinière Cap@Cités et la French Tech Périgord forment un écosystème capable de casser un déterminisme métropolitain. « Les villes moyennes accueillent des projets innovants et des start-ups locales ont déjà de beaux parcours. » Et de rappeler la démarche proactive de sa structure qui a organisé ces deux dernières années, en plus de celles plus anciennes et régulières à Paris, une opération de présentation à Bordeaux, persuadé d’un ruissellement favorable. « Nous recevons des projets issus d’un développement endogène en plus de projets exogènes, que prolonge notre réseau parisien de business Angels », a ajouté le directeur de Périgord Développement. En prélude aux trois pitchs de cette soirée, Sylvie Lerat, avocate en droit fiscal au cabinet Bloom-Legal, a partagé des perspectives sur les outils à disposition des investisseurs.