Couverture du journal du 06/04/2024 Le nouveau magazine

Béarn – Zebrure à la conquête de Paris

Zebrure, agence de community management et de communication digitale paloise connue et reconnue depuis sa création en 2016, poursuit son développement soutenu. Prochain projet, entre autres choses : ouvrir des bureaux au cœur de la capitale.

Zebrure

Amélie Broutin et Quentin Guénard © Cyril Garrabos

A Pau, derrière les murs d’une époustouflante villa anglaise des années 20 au cachet indiscutable, les 24 créatifs, community managers et autres experts en marketing digital de Zebrure sont à pied d’œuvre. Des locaux de 500 m2, sur quatre étages, ne sont pas de trop pour leur permettre de satisfaire des clients à juste titre exigeants, ayant confié à cette agence social media créative les clés de leurs réseaux sociaux. Mattel, Poliakov, Lune de Miel, Label 5, ou encore Jambon de Bayonne… : pas moins d’une quarantaine de marques, dont plusieurs à forte notoriété nationale et internationale, travaillent avec Zebrure qui les accompagne dans la définition de leur stratégie digitale, la création de contenus social media adaptés et l’animation de leurs réseaux sociaux mais également la gestion de leurs campagnes de publicité digitale et d’influence marketing.

10 ANS D’EXPÉRIENCE

Forte d’une expertise pointue et d’une équipe pluridisciplinaire, l’agence paloise conforte son succès notamment grâce à un bouche à oreille efficace après près de 10 ans à épauler de grands noms, notamment et surtout dans le secteur du luxe, des cosmétiques et des spiritueux. « Je me suis mise à mon compte en 2011 et j’ai rapidement géré les réseaux sociaux de gros clients, qui m’ont recommandée », se rappelle Amélie Broutin, cofondatrice de Zebrure. « Il n’y avait pas vraiment de concurrence, c’est allé très vite. J’ai proposé à Quentin de me rejoindre en 2014. Nous avons d’abord monté un collectif de freelance puis avons créé Zebrure, en 2016. » Précurseurs sur leur secteur, quand la communication et le marketing digital n’en étaient qu’à leurs débuts, Amélie Broutin et Quentin Guénard ont su s’imposer sur un marché devenu depuis particulièrement mature.

L’agence vient de créer Zebrure Influence, une entité à part entière pour développer le marketing d’influence

UNE AGENCE D’INFLUENCE

Désireuse d’être toujours aux avant-postes, Zebrure a choisi de ne pas rester les deux pieds dans le même sabot et développe toujours davantage les services proposés à ces clients. « À sa création, nous proposions avant toute chose du community management. Aujourd’hui, nous devons pouvoir tout faire et avons la chance de pouvoir le faire, grâce à une équipe complémentaire composée de gens avec des compétences variées et une réelle intelligence émotionnelle. Nous pouvons anticiper, développer d’autres choses », remarque Quentin Guénard. Zebrure se donne les moyens d’être ainsi sur tous les fronts de la communication et, tout en gardant son cœur de métier, ne s’interdit pas de répondre à des demandes spécifiques de certains clients, qu’ils s’agissent de campagne en 4×3 ou de création de site Internet.

Zebrure

© Cyril Garrabos

Dans le même esprit, cette année l’agence souhaite également développer davantage encore son activité dédiée à l’influence marketing en créant Zebrure Influence, une entité à part entière. Le concept : mettre en relation des entreprises locales intéressées pour communiquer via des influenceurs du Sud-Ouest, soigneusement choisis pour leur sérieux et la force de leur réseau.

Nous sommes fiers d’être installés à Pau … mais il nous faut être aussi à Paris car nous devons avoir encore plus pignon sur rue

CROISSANCE ET INVESTISSEMENT

2023 aura vraisemblablement le goût du challenge pour Zebrure, qui souhaite poursuivre sa croissance et consolider son chiffre d’affaires de 1,3 million d’euros tout en investissant. D’abord dans l’aménagement des dépendances de la villa, qui pourraient accueillir un nouveau studio photo et permettre si besoin l’accueil de nouvelles recrues. Mais également dans la location de bureaux parisiens, selon le souhait d’Amélie Broutin et Quentin Guénard de se rapprocher de la capitale, au mieux d’ici quelques mois.

« Nous sommes fiers d’être installés à Pau, fiers de notre région. Cela ne nous empêche pas de travailler avec des entreprises de toute la France, qui par ailleurs apprécient que nous soyons plus compétitifs que les agences parisiennes », précise tout d’abord la cofondatrice. « Malgré tout, si nous voulons rester leader, alors qu’il y a beaucoup plus de concurrence qu’auparavant, il nous faut être aussi à Paris. Nous devons avoir, davantage encore, pignon sur rue. » Et son associé de conclure : « Nous devons continuer à être agiles ».

LE BIEN-ÊTRE AU TRAVAIL

En 2023, les deux dirigeants de Zebrure souhaitent également approfondir leur politique RSE, avec notamment un grand axe de travail privilégié depuis l’embauche de leur premier salarié, en 2016 : le bien-être au travail. La jeune société, qui compte par ailleurs dans ses rangs un happiness manager, applique une méthode de management relativement souple : pas d’horaires fixes, une grande flexibilité, du télétravail… La méthode semble payer : le turn over dans cette agence où la moyenne d’âge est peu élevée est très faible, pour la grande satisfaction de ses dirigeants.