Couverture du journal du 06/06/2024 Le nouveau magazine

L’Isle-Jourdain – La vélo Factory en selle

Située à une trentaine de kilomètres à l’ouest de Toulouse, une unité d’assemblage de vélos vient d’ouvrir ses portes à L’Isle-Jourdain. Portée par le groupe gersois Cyclelab, cette nouvelle « vélo Factory » espère produire 15 000 vélos en 2027.

Vélo

© Lilian Cazabet - La Vie Economique

Tout roule pour Cyclelab. Le groupe gersois installé à L’Isle-Jourdain (32) vient de franchir une nouvelle étape en inaugurant le 19 janvier dernier son usine d’assemblage de vélos : la vélo Factory. Un projet à 1,8 million d’euros, soutenu à hauteur de 350 000 euros par l’État et 600 000 euros par la Région Occitanie. « Nous voulons encourager une souveraineté industrielle dans les territoires ruraux », a déclaré Carole Delga, présidente de la Région, présente à l’inauguration de l’outil de production.

Située à proximité du siège du groupe Cyclelab, l’unité d’assemblage mesure 1 450 m2, répartis en une zone de montage et un espace de stockage de 7 200 m3. « Nous avons repris une ancienne carrosserie et avons réalisé une extension de 1 000 m2 », explique Antoine Siceaux, directeur du site. « Il s’agit de la neuvième usine d’assemblage de vélos en France », précise Carole Delga.

Du vélo classique au vélo à hydrogène

Depuis la mise en service de l’usine en décembre dernier, une centaine de vélos a déjà été montée. « Nous proposons nos services à différents types de clients : les collectivités, les marques de vélos, les start-ups ou encore les distributeurs », explique le directeur. La vélo Factory revendique un savoir-faire sur tous les types de vélos : classiques, cargos ou électriques. Elle a même été choisie par l’entreprise biarrote Pragma Industries pour assembler ses vélos innovants à hydrogène. « 30 % de l’activité de 2024 est déjà programmée », se félicite Denis Briscadieu, fondateur et président du groupe Cyclelab. « Les commandes varient. Il peut s’agir de séries de 20 vélos, à plusieurs centaines », ajoute Antoine Siceaux.

Vélo

Denis Briscadieu, fondateur et président du groupe Cyclelab (au micro) aux côtés de Carole Delga, présidente de la Région Occitanie © Lilian Cazabet – La Vie Economique

7 500 vélos dès 2024

« Notre objectif est d’assembler 7 500 vélos en 2024, 10 000 en 2025 et 15 000 en 2027 », indique le directeur du site. Pour ce faire, la vélo Factory, qui emploie pour l’heure deux ETP et travaille avec des intérimaires, envisage déjà de recruter. « Huit à dix personnes pourraient nous rejoindre dans l’année en fonction des commandes, anticipe Antoine Siceaux. Dans cette optique, nous avons déjà fait passer des entretiens assez atypiques puisque nous avons choisi de faire des recrutements sans CV. » À terme, le site pourrait employer une vingtaine de personnes.

Si la demande est là, on pourrait envisager l’ouverture d’une seconde unité d’assemblage après 2026

Une seconde usine en 2027 ?

« Nous préférons avancer humblement, comme le groupe l’a toujours fait, mais si la demande est là, on pourrait envisager une phase 2 dans la vie de la vélo Factory, avec l’ouverture d’une seconde unité d’assemblage après 2026 », confie Denis Briscadieu. Il s’agirait alors d’une usine plus grande, qui fonctionnerait non pas comme la première, avec des postes de montage, mais avec un convoyeur de vélos. « Le foncier est disponible juste à côté de la première unité d’assemblage », précise le président.

La filière vélo représente environ 70 entreprises qui font travailler 1 000 salariés en Occitanie

Un cluster régional

Avec ce nouvel outil de production, la vélo Vallée (cluster régional lancé en 2018 et présidé par Denis Briscadieu) passe un nouveau cap. « L’Occitanie est la troisième région à avoir son cluster autour du vélo après les Pays de la Loire et l’Auvergne-Rhône-Alpes », se félicite Carole Delga. Un projet cher à la Région Occitanie qui a adopté en 2020 son « Plan vélo », destiné à soutenir le développement de la filière et à encourager les mobilités douces, notamment la pratique du vélo. À ce jour, la filière vélo représente environ 70 entreprises qui font travailler 1 000 salariés en Occitanie.

Cyclelab sur la route du succès

Né en 2000 avec le lancement des enseignes Culture vélo, le groupe Cyclelab fondé par Denis Briscadieu est aujourd’hui un acteur majeur du monde du deux-roues. Le groupe chapeaute désormais trois enseignes de distribution de vélos (Culture vélo, Bouticycle et vélo Station) et une de running : Les Foulées. Le groupe compte ainsi plus de 130 magasins en France qui emploient plus de 500 collaborateurs et génèrent 150 millions d’euros de chiffre d’affaires cumulé. Le groupe propose par ailleurs du service (ingénierie informatique, communication, vente en ligne) et de la formation à travers son centre Sup de vélo qui forme aux métiers du vélo.